Les bienfaits incroyables de la Rhodiola Rosea !

Si vous ne connaissez pas encore la Rhodiola Rosea, ce qui est probable, alors c’est que vous passez à côté d’une plante extraordinaire ! Quand vous aurez lu entièrement cet article qui relate les bienfaits de la Rhodiola Rosea, vous y irez directement vous en procurer, c’est moi qui vous le dit ! 🙂

Je l’utilise depuis de nombreuses années, donc je suis une grande amatrice et bien consciente de tous les bienfaits qu’elle apporte :

  • augmente la longévité
  • améliore la mémoire
  • aide à lutter contre la fatigue
  • améliore la vigueur sexuelle
  • améliore l’endurance physique
  • améliore la résistance au stress
  • aide à lutter contre la depression et l’anxiété

Voyons exactement, comment cette petite plante médicinale russe fait pour nous apporter tous ces bienfaits ! C’est que la belle a fait l’objet de nombreuses études qui les confirment clairement.

La Rhodiola rodea, une plante médicinale aux bienfaits uniques !

Un peu d’histoire ….

La Rhodiola rosea pousse dans les froides contrées comme l’Artique, les régions montagneuses d’Europe et d’Asie centrale, jusqu’à 2 280 mètres d’altitude.

Mais c’est au fin fond de la Sibérie que la rhodiola rosea a construit sa réputation de plante médicinale aux pouvoirs incroyables. Elle y est utilisée comme plante tonique depuis 3 milliers d’années et les habitants la consomment régulièrement sous forme de tisane pour en tirer longévité et santé.

En Alaska elle fut utilisée comme lotion ophtalmologique, les Inuits soignaient également les troubles d’ordre intestinal et gastrique par des décoctions de fleurs de rhodiola qu’ils consommaient également crues pour traiter la tuberculose.

Elle serait même à l’origine de l’incroyable robustesse des Vikings ! Il paraitrait aussi que des empereurs chinois envoyèrent des hommes pour ramener les racines de Rhodiola Rosea.

Les Russes ont beaucoup étudié les bienfaits de la rhodiola rosea pendant 40 ans mais il a fallu attendre la fin de la guerre froide pour que les résultats de leurs recherches soient révelés.Les résultats de nombreuses études cliniques ont été publié en Russie, mais ne passèrent pas les frontières. C’est pourquoi même à ce jour, cette plante est encore relativement peu connue en Occident.

La médecine moderne n’a commencé seulement à s’intéresser à la rhodiola rosea à partir des années 1960 et quelques recherches furent effectuées en 1965.

Les nombreuses recherches sur la Rhodiola Rosea

Lutte contre le stress et la fatigue :

Des essais utilisant un extrait normalisé de rhodiola rosea (SHR-5®) ont été menés entre 2000 et 2003 sur des médecins surmenés, des étudiants en période d’examens et des jeunes hommes volontaires placés en situation de stress et de fatigue. Comparativement aux groupes témoins, les participants ont généralement vu leur état s’améliorer significativement (concentration, bien-être, forme physique, coordination motrice, performances académiques, capacité de travail intellectuel, réduction de la fatigue, etc.).

La Rhodiola rosea réduit bien les symptômes de fatigue et améliore l’attention, au bout de quatre semaines de prise. De par son effet stimulant et celui d’interférer avec le sommeil, la Rhodiola rosea devrait être prise en début de journée pour ne pas perturber la qualité du sommeil.

Lutte contre l’anxiété de la depression :

Des chercheurs russes ont observé que les patients traités avec des antidépresseurs tricycliques voyaient une amélioration de leur état et souffraient moins des effets indésirables de leur médication lorsqu’ils recevaient de la rhodiole. Par la suite, un essai clinique, le seul jusqu’à présent, a confirmé les effets antidépresseurs de la plante. Des doses de 170 mg ou de 340 mg d’extrait de rhodiole (SHR-5®), prises 2 fois par jour pendant 6 semaines, ont réduit les symptômes chez des patients souffrant de dépression légère à modérée.

Améliore les performances physiques :

Dans la première moitié des années 2000, des essais cliniques russes et belges avaient conclu qu’elle améliorait l’adaptation de l’organisme à l’effort, la coordination motrice et l’endurance. Ils avaient également indiqué que la rhodiole accélérait la récupération des muscles après l’effort et que ses propriétés anti-inflammatoires les protégeaient contre les effets d’un exercice intense ou prolongé.

En tant que plante adaptogène elle permet à l’organisme de faire face à ses différents besoins quand il a besoin d’un petit coup de pouce. C’est ainsi qu’elle fait preuve de tout son efficacité concernant la gestion du stress et l’équilibre nerveux.

Lutte contre l’Aménorrhée et infertilité :

Au cours d’une étude sans groupe placebo, des chercheurs russes ont rapporté que la rhodiole avait eu pour effet de faire réapparaître des menstruations normales chez 25 sur 40 femmes souffrant d’aménorrhée. Les règles sont revenues au bout de 2 à 8 semaines de traitement et, par la suite, une grossesse est survenue chez 11 des femmes.

Personnellement, je l’utilise aussi pour booster ma libido quand j’ai un coup de pompe, et cela fonctionne plutôt bien, au bout d’une semaine de prise, je ressens déjà les effets positifs de la Rhodiola rosea sur moi !

Dans quels cas la Rhodiola est-elle conseillée pour ses bienfaits?

  • Résistance au froid
  • Diminution de mémoire
  • Difficulté de concentration
  • Moral en berne, perte de confiance
  • Récupération difficile après un effort soutenu
  • Troubles de la ménopause (bouffées de chaleur)
  • Asthénie physique et psychique, convalescence
  • Stress et surmenage (périodes d’examen ou de travail intensif)
  • Effet stimulant de la libido, anti-vieillissement (la rhodiola est un antioxydant)
  • Régulateur du sommeil et la mémoire, stimulant des défenses immunitaires
  • Amélioration des performances intellectuelles et de la résistance au stress (plante adaptogène)

La Rhodiola rosea plante adaptogène aux milles vertus

Cela signifie que la Rhodiola rosea s’adapte à vos besoins physiologiques et cognitifs :

Sans stimulation directe, la rhodiola va alerter notre organisme et lui permettre d’agir plus efficacement et de manière mieux adaptée aux situations stressantes. Elle agit comme un coach qui aiderait nos fonctions à réagir plus vite et mieux.

La gestion des ressources, notamment hormonales (la sécrétion d’adrénaline, de cortisol, etc.), est mieux assurée et on obtient ainsi une meilleure réponse des glandes surrénales. La rhodiola agit donc au croisement de la biologie, de la biochimie, de la neurologie, de l’immunologie, de l’endocrinologie… autant de domaines dans lesquels les chercheurs continuent à travailler isolément et qui expliquent en partie la difficulté pour eux à expliquer clairement les mécanismes d’action de cette plante.

En 1947, un éminent chercheur russe du nom de Lazarev formulait le concept d’« adaptogène » pour décrire une substance qui accroît, de manière générale et non spécifique, la résistance de l’organisme aux divers stress qui l’atteignent. Les plantes adaptogènes, comme la rhodiole, le ginseng et l’éleuthérocoque, agissent sur de nombreux organes et fonctions physiologiques.

Toutes les personnes à qui je conseille de prendre de la Rhodiola rosea n’imaginaient pas les effets positifs qu’ils ressentiraient les premiers jours de la prise :

  • Détente
  • Bon moral
  • Bien-être mental
  • Energie débordante
  • Beaucoup moins de fatigue

Contrairement aux anti-dépresseurs, aux somnifères ou aux excitants, la rhodiola rosea ne favorise pas de déséquilibre interne. Elle est sans effets secondaires et ne crée pas d’accoutumance. En fait, la rhodiola joue un rôle complexe de régulateur sur le système nerveux mais aussi l’axe surrénalien.

Où trouver de la Rhodiola rosea ?

La Rhodiola rosea se trouve dans des gélules sous forme simple ou combinée à d’autres plantes ou minéraux aux vertus déstressantes et anti-fatigue, comme le magnésium par exemple.

Il est important de s’assurer que l’extrait de Rhodiola rosea soit titré en principes actifs comme : la rosavine et le salidroside, garants de l’efficacité de cette plante aux bienfaits incroyables. Le dosage indiqué est fondé sur ceux le plus souvent utilisés dans les essais cliniques. Les chercheurs ont utilisé un extrait de rhizomes de Rhodiola rosea normalisé, de manière à fournir 3 % de rosavine et 1 % de salidroside.

Un traitement de 10 à 20 jours est recommandé, puis des poses d’une semaine 10 jours sont conseillées, avec une prise toujours le matin !

Cette plante étant non-toxique, il n’y aucune raison de ne pas le faire en toute confiance.

Néanmoins elle n’est pas conseillée aux femmes enceintes ou allaitantes, et aux enfants.

J’espère vous avoir convaincu des bienfaits de la Rhodiola Rosea ! Essayez-la et vous verrez par vous même ! Je vous préviens vous allez être surpris !

3 commentaires à propos de “Les bienfaits incroyables de la Rhodiola Rosea !

  1. Rétroliens : 4 Plantes retrouver le sommeil | Objectif Solution Naturelle

  2. Rétroliens : Complément alimentaire libido | Objectif Solution Naturelle

  3. Rétroliens : Remède naturel depression | Objectif Solution Naturelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*