Comment améliorer votre mémoire rapidement ?

Améliorer sa mémoire grâce à des méthodes naturelles est tout à fait possible. Comment donc peut-on la stimuler à l’aide de produits et de méthodes 100% naturels ?

Qui n’a pas connu, lors de période de stress et de fatigue quelques pertes de mémoires qui peuvent se traduire par : un oubli momentané, baisse de concentration, ou une simple réduction des performances. Outre le fait que la mémoire se travaille avec des excercices quotidiens, un bon sommeil, et de l’activité physique quotidienne, elle peut s’améliorer grâce aux plantes et produits totalement naturels.

Les huiles essentielles ont leur rôle à jouer, dont certaines avec des bienfaits connus depuis l’antiquité; Laissez-moi donc vous dire comment vous pourrez améliorer votre mémoire rapidement ! Vous retrouverez vos performances d’antan, et pourrez ainsi jouir sereinement de vos pleines capacités à retenir facilement et sur le long terme !

Le romarin, l’herbe miraculeuse pour améliorer votre mémoire

Cette herbe est connue depuis l’antiquité pour son action efficace sur la mémoire.

Selon une étude récente, réalisée par Mark Moss, un chercheur de l’université de Northumbria, à Newcastle en Angleterre, et son équipe, le romarin améliorerait jusqu’à 75 % de nos fonctions cognitives !

Après avoir étudié les effets de l’odeur émise par le romarin sur le cerveau, ils ont conclu à ce résultat tout à fait incroyable !

Comment ont-il méné cette étude ?
Les participants ont été répartis au hasard dans la salle parfumée de romarin et dans une autre sans odeur. Dans chaque pièce, les participants ont rempli un test visant à évaluer leur mémoire.
Les personnes qui se situaient dans la salle parfumée de romarin ont tous été témoins d’une corrélation positive nette entre l’odeur du romarin et l’amélioration de la mémoire.

Une avancée dans la recherche qui peut aisément venir en aide aux personnes atteintes d’Alzheimer et d’autres maladies mentales ou maladies associée à une perte de la mémoire. Une autre étude avait déjà mis en avant l’effet miraculeux du romarin sur notre cerveau.

Une autre études réalisée par la même équipe de l’Université de Northumbria, Newcastle, a identifié le 1,8-cinéole (un composé du romarin) comme un agent potentiellement responsable de la performance cognitive et de l’humeur.[1]

Comment est-il possible que les molécules qui constituent une huile essentielle puisse améliorer la mémoire ?

C’est une question très intéressante,  on peut lire dans l’un des articles scientifiques de référence que les composés volatils (comme par exemple les terpènes) peuvent entrer dans la circulation sanguine par l’intermédiaire de la muqueuse nasale ou pulmonaire. Les terpènes sont de petites molécules organiques qui peuvent facilement traverser la barrière sang-cerveau et par conséquent avoir des effets directs sur le cerveau en agissant sur les sites récepteurs ou les systèmes enzymatiques.

Donc vous l’aurez compris, inhaler l’huile essentielle de romarin ne peut qu’avoir un impact positif sur votre mémoire ! Essayez et dites moi si cela à amélioré votre mémoire !

Comment peut-on prendre régulièrement du romarin pour booster sa mémoire ?

Sous forme de tisane :
Faites bouillir une tasse d’eau et ajoutez une cuillère à soupe de fleurs de romarin
Recouvrez le tout et laissez reposer dix minutes.
Ensuite, vous pouvez en boire une tasse deux fois par jour.

Sous forme d’huile essentielle :

Dans un diffuseur d’huiles essentielles, déposez quelques gouttes de romarin !

En massage : mélangez quelques gouttes de romarin, avec un peu d’huile végétale, et appliquez le à l’intérieur de vos poignés, prenez quelques bouffées de temps à autre, en restant 3 secondes minimum pendant l’inspiration.

Quelques autres huiles essentielles pour améliorer votre mémoire

En complément à une utilisation d’huile essentielle de romarin, je vous conseille également d’utiliser les huile essentielles suivantes :

L’huile essentielle de menthe poivrée, tout comme l’huile essentielle d’eucalyptus a pour bienfait d’améliorer la concentration et les autres facultés cognitives. Ces deux huiiles essentielles sont par conséquent des stimulants efficaces de mémoire.

L’huile essentielle de vétiver possède des effets toniques sur le cerveau tout en assurant le rôle d’antistress. Elle favorise la stabilité et la clarté mentale, ce qui permet de faire ressortir plus facilement bon nombre d’informations enfouies dans le cerveau. Elle est également recommandée pour améliorer la capacité d’apprentissage des enfants atteints de THADA et de TDA, tout en calmant les personnalités les plus agressives.

L’huile essentielle de citron ainsi que celle de gingembre sont d’autres huiles essentielles utilisées pour stimuler le cerveau et la cognition.

L’huile essentielle de lavande quant à elle est réputée pour améliorer la concentration en plus de réduire le stress.

N’oublions pas l’huile essentielle de rhodiola rosea qui agit au cœur même du cerveau pour accroître les facultés cognitives tout en permettant de booster la concentration et la mémoire.

Vous savez désormais que les huiles essentielles sont de formidables stimulants pour votre mémoire ! A vos huiles ! 🙂

Les omégas 3 pour votre mémoire

Les oméga-3 sont des acides gras très particuliers, dont les vertus semblent immenses. Depuis de nombreuses années, leur rôle fondamental dans le développement et le fonctionnement normal du cerveau a été mis en avant. Les chercheurs supposent que les oméga-3 modifient les membranes cellulaires, et facilitent ainsi la propagation des messagers chimiques tels que la dopamine ou la sérotonine.

Pour mieux comprendre l’impact sur le cerveau des oméga-3 chez des personnes jeunes et en bonne santé, un groupe de chercheurs de l’Université de Pittsburgh (Pennsylvanie, Etats-Unis) a recruté 11 adultes âgés de 18 à 25 ans, qui ont reçu pendant 6 mois un complément alimentaire d’oméga-3.

Avant même le début de la supplémentation, les taux de DHA circulant dans le sang étaient significativement corrélés aux performances, lors du test de la mémoire de travail. Donc, plus le taux de DHA était élevé, plus les performances étaient bonnes.
Ces jeunes adultes ont reçu 2 grammes par jour d’un supplément d’oméga-3 contenant 750 mg/j d’acide docosahexaénoïque (DHA) et 930 mg/j d’acide eicosapentaénoïque (EPA)
Au bout de 6 mois, ce lien est confirmé et les performances de la mémoire de travail ont augmenté en moyenne de 18% grâce à la supplémentation.

L’organisme ne fabrique pas naturellement ces acides gras oméga 3 d’où l’importance de les retrouver dans certains aliments (poissons, crustacés etc) ou certaines huiles (colza, noix, lin) ou en complément alimentaire.

Aliments à privilégier : poisson gras, noix, huile de lin, huile de colza, son de blé, etc…
Aliments à limiter : charcuterie, beurre, sauces, peau des volailles, fromage, etc…

Les vitamines du groupe B et Fer pour la mémoire

Les vitamines B (surtout la B1, B6, B9 et B12) jouent un rôle primordial dans la mémorisation. Elles rentrent dans le processus de fabrication de l’acétylcholine, un neurotransmetteur indispensable aux fonctions de l’apprentissage.

Aliments à privilégier pour un apport en vitamines B: saumon, foie, épinards, œufs, abats, pistaches, …

La carence en fer nuit aux performances intellectuelles. Il a notamment pour rôle de transporter l’oxygène au cerveau. Les viandes rouges, les légumes verts, le quinoa  et les mollusques constituent d’excellentes sources de fer.

Le jeune serait bon pour améliorer mémoire

Jeûner n’est pas un acte anodin, donc avant toute chose, veuillez consulter votre thérapeute, si vous souhaitez vous lancer dans cette pratique.

Le jeûne permettrait d’augmenter la fabrication de neurones, d’améliorer la mémoire, c’est également une excellente prévention des maladies d’Alzheimer, de Parkinson, la dépression et les troubles mentaux.

Dans les année 50, en Russie, le Dr Nikolaïev s’est spécialisé dans l’accompagnement des personnes atteintes de troubles mentaux. Il obtient des très bons résultats avec le jeûne hydrique, soignant ainsi des personnes atteintes de dépression, de troubles psychiques et de la schizophrénie.

Comment cela fonctionne concrètement ?

On explique ce phénomène par le nettoyage des liquides du cerveau. Les liquides étant propres, les connections entre les neurones sont plus fluides et donc la mémoire s’améliore.
Il se peut qu’en réalité trois phénomènes se cumulent. D’une part moins de toxines dans les liquides du cerveau et donc une meilleure circulation de l’information entre les neurones, d’autre part une augmentation de la production des neurones, enfin les corps cétoniques qui « doperaient » les cellules du cerveau.

Lorsque l’on jeûnerait régulièrement, la mémoire s’améliorerait, de même que l’humeur.

Pour résumer l’action, lorsque l’on mange, notre cerveau se nourrit de glucose. Lorsque l’on jeûne le corps épuise sa réserve de glucose au bout de 24 heures. Le foie fabrique alors des corps cétoniques pour nourrir les cellules dont celles du cerveau. Ce sont ces corps cétoniques qui seraient favorables au bon fonctionnement du cerveau.

La méditation pour améliorer sa mémoire

D’après certaines études, la méditation serait un exercice favorable pour les gens atteints de troubles de mémoire. Toutes les maladies cognitives associées au vieillissement ainsi que l’Alzheimer pourraient donc voir leurs répercussions diminuées.

L’Université de Pennsylvanie, réputée pour ses résultats de recherches avant-gardistes, a réalisé récemment une étude sur 20 patients âgés entre 52 ans et 77 ans; tous souffrant de troubles de la mémoire sauf 3 souffrant d’Alzheimer. Séparés en deux groupes, l’un pratiquait la méditation à raison de 12 minutes par jour alors que l’autre écoutait du Mozart.

Après 8 semaines, des tests neuropsychologiques visant à évaluer la mémoire et les facultés cognitives ont été réalisés sur les deux groupes. Les patients ayant pratiqué la méditation avaient beaucoup progressés alors que la situation des autres ne s’était pas améliorée du tout.

Grâce à une technique d’imagerie cérébrale, les chercheurs ont pu constater l’augmentation des activités du lobe frontal et pariétal droit; deux zones particulièrement atteintes lors de troubles de mémoire. Ayant pratiqué la méditation tout simplement 12 minutes par jour pendant quelques semaines, les patients retrouvaient déjà un meilleur contrôle de leurs souvenirs et des nouvelles connaissances acquises.

Un bon sommeil pour améliorer votre mémoire

De nombreuses études ont clairement prouvé que la mémorisation de nouveaux renseignements avait lieu pendant le sommeil. C’est lors de cette phase que s’effectue la « consolidation » de la mémoire qui permet de développer de nouvelles compétences et de retenir des informations.

Ainsi, un manque de sommeil inhibera le processus d’apprentissage. Il est généralement conseillé de dormir de 6 à 8 heures pour profiter des bienfaits du sommeil.
Par ailleurs, l’attention peut être affectée lorsque l’organisme manque de sommeil. La vivacité, la concentration et la vigilance s’en trouvent fortement perturbées.

Notez qu’une sieste courte (moins de 30 minutes) permettrait d’avoir un gain d’une à deux heures de sommeil par nuit. La sieste est composée essentiellement de sommeil lent profond, qui est le plus réparateur pour l’organisme. Elle est donc également bénéfique pour la mémorisation : de nombreuses études montrent qu’elle augmenterait les performances intellectuelles et libérerait la créativité.

Laquelle de ces méthodes pour améliorer votre mémoire vous attire le plus ? Connaissez vous d’autres astuces pour booster la mémoire ? 

[1] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3736918/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*