Comment protéger vos glandes surrénales ?

Les glandes surrénales sont bien souvent négligées par la médecine occidentale et ceci est bien dommage, car ces glandes surréales ont un rôle capital dans la sécrétion des hormones sexuelles et des hormones du stress qui guident les réactions de l’organisme entier aux facteurs de stress.

Productrices d’hormones, les surrénales sont de petites glandes positionnées sur chacun de nos reins. De petite taille, elles mesurent environ 6 cm par 2.5 cm, sont jaunâtres et ne sont pas symétriques: la surrénale de droite est de forme triangulaire et la gauche ressemble plus à une demi-lune. Leur nom, surrénales, vient du latin ‘ad renes’ qui signifie près des reins sur lesquels elles ont un impact direct.

L’épuisement des surrénales se manifeste lorsque la production continuelle de cortisol, l’hormone du stress, fatigue les glandes. Cela favorise le déséquilibre hormonal. Les glandes surrénales et la thyroïde sont liées. Si les glandes surrénales sont stressées, la glande thyroïde produit moins d’hormones thyroïdes et vice versa. De nos jours, le fonctionnement des glandes surrénales de la majorité des gens, en particulier des femmes, est compromis par une existence trop stressante. Apprenez à détecter si vos surrénales sont épuisées et découvrez les techniques permettant de les protéger, car leur rôle est majeur.

Comment fonctionnent les glandes surrénales ?

glande surrénale

L’hypothalamus envoie un message à la glande pituitaire qui à son tour envoie un message aux glandes surrénales: nous sommes en état de stress.

Les surrénales produisent à l’instant les hormones cortisol et épinéphrine (ou adrénaline) qui elles augmentent notre taux de glycémie, notre rythme cardiaque et notre pression sanguine. En quelques secondes seulement, notre corps est prêt à affronter le stress imminent: le fameux “sauve qui peut”.

Il est l’un des mécanismes de défense les plus efficaces du corps humain et était d’une importance capitale lorsqu’il s’agissait d’affronter un prédateur redoutable ou d’aller chasser le mammouth pour le souper du soir.

Mais ce stress restait occasionnel. De nos jours, nos vies actives et surchargées nous placent malheureusement en état d’alerte de façon régulière ce qui maintient nos trois organes cités précédemment en production constante de cortisol et d’adrénaline ce qui conduit à l’épuisement de nos glandes surrénales.

La production de cortisol suit un cycle quotidien qui fait que le niveau de cette hormone est normalement plus élevé le matin et plus bas le soir. Ces fluctuations sont nécessaires car si le cortisol est bas le matin on manque d’enthousiasme et d’énergie pour se lever et s’il est élevé le soir, il est difficile de s’endormir.

Quels sont les symptômes d’une fatigue des glandes surrénales ?

  • Libido faible
  • Problèmes digestifs
  • Problèmes de mémoire
  • Peau et cheveux secs
  • Allergies et / ou asthme
  • Tension artérielle basse
  • Peu de tolérance au froid
  • Perte de tonus musculaire
  • Épuisement après l’exercice
  • Difficulté de sortir du lit le matin
  • La fatigue constante pendant la journée
    Hyper pigmentation de la peau, excès de taches brunes
    Ralentissement du métabolisme et de la fonction thyroïdienne
    Cycles menstruels irréguliers, seins fibrokystiques, cycles anovulatoires, infertilité
    Manque de motivation pour faire face au travail et même aux activités de tous les jours
    Dépression due à la fatigue constante, à la faiblesse et à l’incapacité de composer avec le stress.
    Peu de résistance aux virus et infections, comme la grippe et maladies des voies respiratoires supérieures.

Si vous avez quelques uns de ces symptômes il se peut que vos glandes surrénales soient fatiguées. C’est pourquoi il est important de reconnaitre ces signes afin de pouvoir agir et faire en sorte de protéger ses surrénales.

Le lien entre la fatigue et les surrénales date des années 1800 lorsque les médecins constatent une baisse simultanée du niveau de l’énergie, de la libido et du système immunitaire de leurs patients. À cette époque, les médecins en savaient très peu sur les surrénales.

Importance des surrénales pour passe le passage délicat de l’andropause et de la ménopause

Normalement, à la ménopause ou l’andropause, ce sont les glandes surrénales qui prennent la relève et qui font en sorte que cette transition importante soit facile et passe presque inaperçue.

Cependant, si vos symptômes sont importants (chaleurs, humeur instable, diminution de la libido, etc.) c’est que vos surrénales n’ont plus ce qu’il faut pour faire leur travail correctement.

Résultat de recherche d'images pour "glandes surrénales"

Lorsque les ovaires cessent de produire l’œstrogène, les glandes surrénales (situées par-dessus les reins) sont censées produire cette hormone. L’utérus et les cellules adipeuses (de gras) en produisent aussi, mais en petite quantité.

Lorsque l’œstrogène est produit, le foie et la glande thyroïde ont chacun des rôles à jouer avec sa métabolisation. Si ces glandes et organes fonctionnent à leur optimal, la femme en ménopause ne devrait pas ressentir de symptômes. Les femmes avec des glandes surrénales épuisées, un foie congestionné ou un niveau d’hormones thyroïdiennes bas auront des symptômes.

Par exemple, des glandes surrénales épuisées peuvent causer des problèmes de sommeil et d’adaptation au stress. Des bouffées de chaleur, des sueurs nocturnes, la sécheresse vaginale et des périodes irrégulières peuvent être causées par un niveau d’hormones thyroïdiennes bas.
En plus de s’assurer que ces glandes et organes fonctionnent tous à leur plein potentiel, il est important d’être consciente de la présence d’œstrogène dans son environnement et dans sa diète.
L’exposition à des œstrogènes environnementaux toxiques peuvent influencés les hormones et augmenter les risques de développer un cancer du sein et des ovaires.
Les glandes surrénales, le foie et la glande thyroïde ont tous des rôles importants à jouer avec la présence de symptômes lors de la ménopause.

Comment protéger efficacement vos glandes surrénales ?

Respirez !

En état de stress, la respiration devient courte et saccadée au niveau de la poitrine privant ainsi le corps de l’oxygène qu’il a besoin pour fonctionner de façon optimale. Prenez de longues et profondes inspirations abdominales; en état de paix la respiration du corps se situe au niveau du ventre. Constatez la différence. Une respiration profonde permet d’activer le nerf vagal (aussi connu comme le nerf de la relaxation et du bonheur).

Bougez !

Voilà une autre façon d’augmenter votre apport en oxygène de façon active. L’être humain a été conçu pour bouger. Un corps immobile ne signifie pas un esprit immobile; celui-ci « bougera » toujours. L’activité physique est un anti-dépresseur naturel car il augmente les taux d’endorphines et de dopamine (les hormones du bien-être et du plaisir). Variez l’intensité: marchez, courez, faites de la musculation, de la corde à danser… amusez-vous! Votre corps et votre niveau de stress ne s’en porteront que mieux.

Dormez suffisament !

Votre corps a besoin de 8 heures de sommeil pour effectuer son grand ménage. Ces quelques heures, le tiers de votre journée, sont nécessaires pour régénérer vos cellules. N’hésitez pas à faire une sieste si votre nuit est plus courte.

Apprenez à vous relaxer

Passez du temps dans la nature, pratiquez la méditation ou un yoga lent, laissez vous bercer par une musique douce ou prenez le meilleur bain anti-stress qui soit !

Ajoutez à un bain très chaud: 2 tasses de sels d’Epsom (qui contient du magnésium, relaxant par excellence), 1/2 tasse de bicarbonate de soude et 10 gouttes d’huile essentielle de lavande (pour abaisser le niveau de cortisol). Trempez 20 minutes et rincez bien. Relaxation garantie!

Soyez curieux !

Apprenez une nouvelle discipline telle le yoga (il y en a plusieurs variétés – du plus « zen » au plus intense), offrez-vous un massage, contemplez le coucher du soleil… Les possibilités sont infinies. Surprenez votre esprit qui sortira de son engrenage régulier (potentielle source de stress).

Entourez-vous de vos amis et de votre famille

Une communauté et un entourage positifs sont de puissants alliés dans votre lutte contre le stress. Passez du temps en famille, discutez entre amis, faites de nouvelles connaissances, amusez-vous!

Vivez l’instant présent !

Le moment passé n’est plus et vous inquiéter d’un futur lointain ne fera qu’augmenter votre niveau de stress. Lisez « Le pouvoir du moment présent » d’Eckhart Tolle pour vous inspirer.

Résultat de recherche d'images pour "relaxation"

Prenez du recul

S’inquiéter est toxique pour le corps. Si vous vivez une situation stressante, arrêtez-vous, prenez une grande respiration et prenez conscience des pensées qui vous habitent. Prenez du recul face à cette même situation et choisissez de réagir autrement qu’à votre habitude. Notez la différence.

Prenez de bonnes habitudes

Reconnaissez quelles sont les habitudes malsaines ou toxiques du quotidien et choisissez-en une ou deux que vous pourriez mettre de côté pendant un moment (ou pour toujours!). Ne visez pas la perfection (un autre insidieux facteur de stress)! Décider de tout chambouler du jour au lendemain ne fera qu’ajouter à votre niveau de stress. Un seul changement, tel réduire à une seule tasse votre consommation quotidienne de café, peut avoir un impact sur votre corps.

Adoptez de bonnes habitudes alimentaires

Réduisez au maximum, ou éliminez complètement, votre consommation de stimulants tels le café, les boissons gazeuses, l’alcool et les sucres raffinés (stress supplémentaire pour les glandes surrénales).

Attention également aux produits laitiers, au soja (lié au dysfonctionnement thyroidien), au gluten (un inflammatoire pour beaucoup de gens) et aux aliments transformés (les agents de conservation et les saveurs ajoutés affaiblissent notre corps et nos cellules).

Privilègiez plutôt les fruits, les légumes de toutes les couleurs ainsi qu’une variété de verdures (laitues, chou frisé et autres), les noix, les graines et les céréales entières sans gluten.

Résultat de recherche d'images pour "fruits et legumes"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*