Remèdes efficaces contre la digestion difficile

Notre façon de s’alimenter a un énorme impact sur notre digestion, ce n’est pas une surprise ! Des remèdes efficaces existent pour faciliter la digestion difficile, c’est la bonne nouvelle !

Si le repas est trop lourd, trop gras, trop rapide….etc… nous connaissons tous les désagréments qui en résultent, mais parfois il est difficile de toujours contrôler ce que nous mangeons, et puis il faut aussi se faire plaisir même si nous savons pertinemment que cela ne va pas nous réussir du tout ! 🙂 la volonté n’est pas toujours au rendez-vous ! Comment ne pas craquer sur un bon dessert ?

Dans cet article je vais partager les meilleurs remèdes efficaces pour faciliter la digestion ! Ainsi vous pourrez mettre en place ces conseils faciles  ! Aucune complication, je vous l’assure !

Remèdes efficaces contre les ballonnements !

La surconsommation de produits gras ou sucrés, de viande rouge, de laitages, de féculents, de légumes « riches » comme le chou et les hydrates de carbone, de plats tout prêts ou issus du fast-food favorise en effet leur apparition.

La tisane de fenouil après le repas :

La tisane de graines de fenouil est une solution rapide et efficace pour se débarrasser des symptômes désagréables déjà présents : une cuillère à café de graines à laisser infuser 10 minutes dans une tasse d’eau bouillante.

Tout comme le basilic ( Ocimum basilicum ), le fenouil ( Foeniculum vulgare ) fait partie des plantes de notre cuisine qui se révèlent d’une grande aide face aux ballonnements intestinaux en raison de leurs propriétés carminatives (« purifier, nettoyer en éliminant », qui se dit un aliment qui favorise l’expulsion des gaz intestinaux, tout en réduisant leur production.)

L’huile essentielle d’estragon :

Pour soulager les ballonnements il vous faut mélanger une goutte d’huile essentielle d’estragon dans une cuillerée à café de miel ou sur un comprimé neutre.
A prendre avant les repas 1 à 3 fois par jour, pendant 3 à 4 jours.

L’huile essentielle de citron et menthe poivrée :

D’autres huiles essentielles peuvent être utilisées contre l’aérophagie par voie interne ou externe ou encore en massage :

Après le repas, versez 1 goutte d‘huile essentielle de Citron et 1 goutte de Menthe poivrée dans de l’eau chaude ou une boisson chaude.

Rajoutez un peu de miel et buvez.

Pour les ballonnements et aérophagie plus importants, 2 synergies d’huiles essentielles efficaces :

1 / Par voie orale :

Dans une cuillère à café de miel, ou comprimé neutre versez :

  • 2 gouttes d’huile essentielle de Fenouil,
  • 2 gouttes d’huile essentielle de Camomille noble
  • 1 goutte d’huile essentielle de Cumin
  • 1 goutte d’huile essentielle de Basilic

2 / Par voie externe : en massage

En massage contre l’aérophagie, préparez le mélange suivant :

  • 1 goutte d’huile essentielle d’Estragon
  • 1 goutte d’huile essentielle de Cumin
  • 1 goutte d’huile essentielle de Menthe Poivrée
  • 2 gouttes d’huile essentielle d’huile de Millepertuis

Massez lentement le ventre et la région de l’estomac après les repas principaux pendant une semaine, avec ce mélange d’huiles essentielles

Remède efficace pour faciliter la digestion

La verveine reine en la matière

La verveine officinale (Verbena officinalis) est une plante habituellement conseillée dans le soulagement des spasmes d’estomac et de l’ensemble des troubles digestifs (ballonnements, douleurs abdominales, nausées ou vomissements, diarrhée aigüe…). Elle peut également être utilisée comme stimulant de l’appareil digestif.

Elle est surnommé herbe sacrée, herbe aux enchantements, ou encore herbe aux sorciers. La verveine, c’est une plante verte aux milles bienfaits qui vient d’Amérique du Sud, du Nord et d’Europe. Elle permet de soulager efficacement la diges

Sous forme de gélule : prendre 1 g de gélules de verveine officinale avec un verre d’eau par jour, de préférence pendant les repas.

En infusion : faire infuser de 1 à 2 g de feuilles de verveine dans environ 250 ml d’eau bouillante pendant 5 à 10 minutes puis boire la préparation après le repas.

Par voie orale : versez entre 2 et 6 gouttes d’huile essentielle de verveine dans 250 ml d’eau chaude et boire la préparation, 2 fois par jour maximum.

L’huile essentielle d’orange douce favorise la digestion

D’un aspect liquide limpide un peu trouble, l’huile essentielle d’orange douce est de couleur jaune orangé. Son parfum, légèrement sucré et fruité, procure une sensation de fraîcheur et de douceur.

Cette huile est composée de monoterpènes (limonène, myrcène, alpha-pinène), d’alcools monoterpéniques (linalol), d’aldéhydes (décanal, alpha et bêta-sinensal) et de coumarines.

Comment s’utilise cette huile essentielle pour faciliter la digestion ?

Par usage externe : Versez quelques gouttes de cette huile essentielle dans une huile végétale et effectuez un massage circulaire sur le ventre, dans le sens des aiguilles d’une montre.

L’huile essentielle d’orange douce est très photosensibilisante : éviter l’exposition au soleil ou aux UV après une application de l’ huile essentielle d’orange douce.
Elle est déconseillée en cas de grossesse ou allaitement, et chez les jeunes enfants.Elle présente des risques de réactions allergiques. Il est recommandé d’effectuer un test sur une petite partie de peau avant d’utiliser l’huile essentielle d’orange douce.

Le bicarbonate de soude facilite aussi efficacement la digestion

Brûlures et aigreurs d’estomac, digestion difficile après un repas copieux ?

Délayez 1 cuillère à café de bicarbonate dans un verre d’eau et buvez d’un trait.

Il fait partie de ces substances « tampons » qui, grâce à leur pouvoir alcalinisant, stabilisent le pH (potentiel hydrogène), évitant tout excès d’acidité. Pour les personnes sensibles, une pincée ajoutée pendant la cuisson rend les légumes secs et les aliments acides (tomates, fruits…) plus digestes.

Vous pouvez ajouter du jus de citron au bicarbonate de soude, Vous connaissez déjà les multiples vertus du citron pour faciliter la digestion. Si nous y ajoutons un petit peu de bicarbonate de soude, nous obtenons un mélange idéal pour aider le système digestif à mieux fonctionner. Il s’agit d’un excellent antiacide qui, de plus, combat les flatulences. Décidément le bicarbonate de soude est un élément à avoir absolument chez soi !

Conseils pour faciliter la digestion

Mangez lentement et dans la détente : En consacrant au minimum de 20 à 30 minutes pour chaque repas, vous faciliterez votre digestion.

Mâchez bien les aliments : car la digestion de beaucoup d’entre eux, à savoir, les céréales, les pommes de terre et les légumes secs, commence dans la bouche avec la trituration et le mélange du bol alimentaire avec la salive, porteuse de certaines des enzymes qui garantissent la digestion.

Évitez les condiments qui irritent la muqueuse gastrique et qui augmentent l’acidité stomacale, tels que le sel excessif, les épices fortes et la moutarde.

Ne buvez pas à l’excès pendant les repas ou juste après. Ces liquides diluent les sucs gastriques et retardent la digestion.

Évitez de trop manger. De même, il n’est pas conseillé de consommer de la nourriture ou des boissons très froides ou très chaudes, des aliments frits, du sucre, du tabac, de l’alcool, du café et du thé à l’excès.

N’allez pas vous coucher avec l’estomac plein : le sommeil sera de mauvaise qualité, et votre digestion lente.

Modifiez votre alimentation : 

Evitez de boire des boissons gazeuses
Le lait et les produits laitiers tels que le fromage et la crème glacée contiennent du lactose, un glucide répandu que bon nombre de personnes ont du mal à digérer.
Les oignons, les artichauts, les poires et certaines boissons gazeuses contiennent du fructose, un autre glucide qui peut rendre la digestion laborieuse.
Les fibres alimentaires présentes dans les haricots et le son de blé ont également tendance à produire des gaz intestinaux. Par conséquent, surveillez votre alimentation et vos portions.

Avez-vous d’autres remède efficace à partager pour faciliter la digestion ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*