Lutter contre le cholestérol grâce au policosanol

Le cholestérol est devenu l’ennemi n°1 pour bon nombre d’entre nous ! Tout le monde est quasiment concerné par ce mal, et là où la levure de riz rouge à le vent en poupe, je vous propose de découvrir le POLICOSANOL pour lutter contre le cholestérol, 100% naturel et sans effets secondaires (contrairement à la levure de riz rouge et aux statines) c’est un extrait de canne à sucre.

Le policosanol est donc la meilleure alternative à la levure de riz rouge et aux statines pour baisser votre taux de cholestérol de façon durable et spéctaculaire ! Voyons comment il agit et de quel manière il peut-être utilisé.

Très peu connu, le policosanol mérite pourtant d’être révelé au plus grand nombre, car ses bienfaits sont nombreux !

Le policosanol est la meilleure alternative à la levure de riz rouge qui est dangereuse

La levure de riz rouge contient de la monacoline, une molécule dont la structure est proche de celle des statines, les médicaments anti-cholestérol. Mais ces compléments à base de levure de riz rouge ne seraient pas sans risque pour la santé.

Les effets secondaires, tels que (myalgies souvent violentes, atteintes hépatiques associées ou non à une atteinte musculaire) seraient moins intenses que ceux des statines car la concentration de monacoline K est moindre dans ces compléments alimentaires. «Mais cette concentration n’est pas toujours clairement indiquée, elle est variable d’une marque à l’autre, voire parfois d’un lot à l’autre au sein d’une même marque», souligne le docteur Rodondi. Un problème pointé déjà en 2012 par le magazine UFC-Que choisir. Pour une même quantité de levure de riz rouge, la dose de substance active variait de 1,6 mg à 11,6 mg selon les échantillons, soit une dose divisée ou multipliée jusqu’à 7 fois.

Soit la levure de riz rouge est faiblement dosée en monacoline K et elle est inefficace, soit elle est fortement dosée et ses effets secondaires sont similaires aux statines. Donc si vous souhaitez à tout prix faire baisser votre cholestérol, la levure de riz rouge ne montre aucun avantage par rapport aux statines.

Résultat de recherche d'images pour "policosanol"

Le policosanol lui, sans effets secondaires s’avère efficace !

Chez l’animal comme chez l’homme, il a été démontré que le policosanol diminue les niveaux élevés de cholestérol sanguin de façon importante (réduction de 20 % du cholestérol-LDL), au moins aussi efficacement que le font les traitements conventionnels mais sans produire d’effets secondaires.

Son mécanisme d’action n’est pas entièrement connu mais l’on sait qu’il diminue la synthèse du cholestérol dans le foie d’une façon comparable à l’action exercée par les statines. Cet effet semble être en liaison avec une modulation de l’enzyme réductase HMG-CoA dont la mission est de limiter le taux de synthèse du cholestérol.

Le policosanol semble également améliorer le métabolisme des LDL en augmentant la liaison, l’assimilation et la dégradation des LDL dans les fibroblastes humains.

Le policosanol plus efficace qu’un placebo et aussi efficace que les médicaments classiques

Des synthèses récentes rapportent les résultats de plus de 60 essais cliniques ayant porté en tout sur plus de 3 000 sujets .

Les données indiquent que le policosanol tiré de la canne à sucre est plus efficace qu’un placebo et généralement aussi efficace que les médicaments classiques (notamment les statines) pour faire baisser le taux de cholestérol.

Ces résultats ont été obtenus tant chez les sujets normaux que chez ceux qui souffrent d’hypercholestérolémie, de même que chez les diabétiques de type 2 et les femmes ménopausées, chez qui un cholestérol élevé constitue un problème fréquent.

Fait intéressant, le policosanol fait non seulement baisser le taux de LDL (« mauvais cholestérol ») de 13 % à 25 %, selon les résultats des études, mais lorsqu’il est pris à long terme, il fait aussi augmenter le taux de HDL (« bon cholestérol ») de 8 % à 29 % 1,2 .

D’autres essais cliniques à double insu ont confirmé que le policosanol fait baisser le taux de cholestérol chez les patients obèses (129 sujets suivis durant trois ans) et les personnes âgées atteintes de diabète (239 sujets suivis durant deux ans) , et que son efficacité se compare à celle des statines7-9 ou du bezafibrate10, un autre médicament qui réduit le taux de cholestérol.

Quelles sont les origines du policosanol ?

Policosanol est un terme générique qui s’applique à tout extrait naturel de cires végétales. Il peut provenir de plantes telles que l’igname ou être dérivé de la cire d’abeille. Toutefois, le policosanol plus efficace, avec la plupart des recherches cliniques soutenant son utilisation comme supplément sur la santé, est dérivé de la canne à sucre. Plus précisément la canne à sucre est cultivée à Cuba.

Dans les années 1990, des chercheurs cubains ont découvert que le policosanol extrait de la canne à sucre pouvait réduire le taux de cholestérol sanguin. Le produit a été mis au point par un laboratoire cubain et a été approuvé dans ce pays en 1991. Le policosanol d’origine cubaine est reconnu comme un agent hypocholestérolémiant dans plus de 25 pays, principalement en Amérique latine et dans les Caraïbes.

Tous les bienfaits du policosanol

Le policosanol réduit le taux de cholestérol mais possède de nombreux autres bienfaits !

Il agit contre l’athérosclérose

Le policosanol diminue également la prolifération des cellules qui tapissent les artères. Des artères en bonne santé sont tapissées avec une couche lisse de cellules, de telle sorte que le sang puisse courir sans rencontrer de résistance.

Une des caractéristiques des artères malades est que cette couche devient épaisse et envahie de cellules. Au fur et à mesure que les artères se rétrécissent, le sang coule plus lentement ou peut même être complètement bloqué. Les résultats ont montré que la capacité du policosanol à stopper l’envahissement cellulaire concorde avec les effets antiproliférateurs rapportés avec des médicaments comme la plupart des statines qui font baisser les lipides.

C’est un antioxydant

De résultats de nombreuses études suggèrent que le policosanol possède un effet protecteur sur la peroxydation lipidique et qu’il exerce ainsi une action inhibitrice sur le développement de l’athérosclérose.

Le policosanol inhibe l’oxydation des LDL qui favorisent la destruction des vaisseaux sanguins en créant une réponse inflammatoire chronique. Des LDL oxydés peuvent aussi provoquer des enzymes métalloprotéinases qui favorisent, elles aussi, la destruction des vaisseaux sanguins, en partie en interférant avec l’effet protecteur du HDL.

C’est un antiagrégant plaquettaire

Par ailleurs, plusieurs essais cliniques ont montré que le policosanol exerce une action qui s’oppose à l’agrégation plaquettaire, aidant ainsi à prévenir certains troubles cardio-vasculaires, comme l’ischémie cérébrale, l’insuffisance artérielle périphérique ou l’infarctus du myocarde.

Le policosanol est capable d’inhiber la formation de caillots et pourrait agir en synergie avec l’aspirine dans ce domaine. Ensemble, le policosanol et l’aspirine sont plus efficaces qu’ils ne le sont séparément.

En Amérique du Sud, le policosanol a également la réputation d’améliorer les performances physiques et sexuelles, mais ces allégations ne reposent, pour l’instant, sur aucune donnée scientifique solide.

Pratiquement aucun effet secondaire !

Des essais cliniques à long terme et une étude de pharmacovigilance menés à Cuba sur des milliers de sujets révèlent un taux d’effets indésirables bas. Des essais sur des animaux indiquent que le policosanol ne présente aucune toxicité. Au cours des essais effectués hors de Cuba, le policosanol n’a pas provoqué plus d’effets indésirables que le placebo.
Dans de rares cas, le policosanol peut causer une polyurie (sécrétion excessive d’urine), de l’insomnie, des maux de tête, des étourdissements et de légers troubles gastro-intestinaux.

Encore une idée fausse sur le cholestérol ! 
Le cholestérol étant produit majoritairement par le fois (environ 70%), le reste (environ 30%) est donc apporté par l’alimentation et il est prouvé que quel que soit le taux de cholestérol absorbé par les aliments, celui-ci n’aura aucune incidence sur votre taux de cholestérol sanguin. Ce qui signifie que votre consommation d’oeufs n’aura strictement aucune influence sur votre taux de cholestérol sanguin.

Si vous avez déjà utilisé le policosanol pour baisser votre taux de cholestérol merci de bien vouloir laisser votre avis ! il nous intéresse 🙂 !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*