Maigrir grâce au Garcinia Cambogia, réalité ou mythe ?

Le Garcinia Cambogia fruit est reconnu pour ses pouvoirs amaigrissants, mais est-ce une réalité ou un mythe ?. Ces propriétés pour maigrir sont attribuées à la grande quantité d’acide hydroxycitrique (HCA) que contient sa pulpe.

Cet acide hydroxycitrique augmenterait aussi le niveau de serotonine de notre cerveau qui non seulement fournit plus d’énergie mais aussi diminue notre appétit et  le désir de consommer des sucreries. Son effet coupe faim serait très efficace ! Pour avoir déjà fait le test, le Garcinia Cambogia, avait eu un effet coupe faim intéressant sur moi.

D’où vient le Garcinia Cambogia ?

Les fruits rouges ou jaunes en forme de petites citrouilles poussent dans cet arbre originaire de l’Inde et de l’Asie du sud-est.

Le Garcinia cambogia est utilisé depuis longtemps dans la cuisine asiatique et est particulièrement consommé dans l’est de l’Inde pour ses intérêts culinaires et thérapeutiques.

Il est notamment utilisé dans le but de couper la faim plus rapidement après un repas, d’où l’intérêt de tester son efficacité pour diminuer la prise alimentaire.

Le garcinia est pour l’instant, la seule source appréciable connue d’AHC. L’écorce du fruit en renferme environ 16 % tandis que les extraits du commerce renferment environ 50 % d’AHC. Les premières études sur l’AHC et la perte de poids ont été menées sur des animaux vers la fin des années 1960.

Les pouvoirs du Garcinia Cambogia !

  • Il agirait comme un coupe-faim
  • Il aurait des effets anti-inflammatoires
  • Il limiterait la reprise de poids suite à un régime
  • Il possèderait de nombreux nutriments très intéressants.
  • Il agirait comme un brûleur de graisse, avec la conséquente perte de poids.
  • Il augmenterait la sérotonine, ce qui améliore grandement notre humeur, en augmentant notre énergie et vitalité.
  • Sa teneur en vitamine C renforcerait notre système immunitaire et favoriserait le bon fonctionnement de notre système digestif.
  • Il réduirait la production de triglycérides et de cholestérol, ce qui diminuerait le mauvais cholestérol ( LDL ) en empêchant la synthèse des acides gras que nous consommons tous les jours.

Réalité ou Mythe ?

Dans une revue de la littérature publiée en 2012, 16 études randomisées et contrôlées avec un placebo portant sur la supplémentation en acide hydroxycitrique ou le Garcinia cambogia et la perte de poids ont été évalués.

Parmi celles-ci, seulement 6 études ont observé une perte de poids significativement plus grande chez le groupe prenant le supplément. La plupart des études ont été effectuées avec de petits groupes de participants et les effets ont été évalués à court terme.

Une revue systématique de la littérature publiée en 2013 s’est intéressée aux essais cliniques randomisés-contrôlés à double-insu sur la suppression de l’appétit liée aux suppléments de Garcinia cambogia.

Les conclusions des auteurs sont similaires : sur les cinq études évaluées dans l’article, une seule a conclu que les suppléments réduisaient l’appétit et le poids.

Si le Garcinia cambogia n’est pas la panacée pour maigrir, il serait toutefois intéressant pour son action coupe faim, moi même l’ayant testé, j’ai au bout de deux semaines, eu moins tendance au grignotage.

Pour ce qui est de son action brûle graisse, aucune étude à ce jour a pu mettre en évidence ses bienfaits brûle-graisse. Pour la partie brûle graisse, je conseillerais plutôt le thé vert par exemple.

Quels sont les effets indésirables qui ont été observés ?

Puisque le fruit est consommé depuis longtemps par les humains, il est permis de croire qu’il ne représente pas une source de danger. Cette supposition n’est toutefois pas suffisante pour assurer l’innocuité des suppléments. Plusieurs études ont ainsi évalué s’il était dangereux de consommer des extraits de Garcinia cambogia.

Il est considéré que des doses allant jusqu’à 2800 mg/jour d’acide hydroxycitrique sont bien tolérées par les patients (pas trop d’effets secondaires) et ne causent pas de problèmes liés à une toxicité. Ces résultats ont été observé pour des périodes de temps allant jusqu’à 3 mois de prise quotidienne de suppléments. Les suppléments vendus sur le marché contiennent entre 500 mg et 800 mg d’acide hydroxycitrique.

Les seuls effets indésirables observés au cours des études sont bénins et passagers : maux de tête, diarrhée, flatulences.

L’innocuité du garcinia cambogia n’ayant pas été établie, il est recommandé de ne pas prendre la plante durant la grossesse et l’allaitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*