L’algue Klamath en gélule pour renforcer son immunité

L’algue Klamath qui vient du célèbre lac Klamath (Aphanizomenon Flos Aquae ou AFA de son nom scientifique) est une algue bleue-verte ou cyanobactérie, qui serait apparue sur terre il y a 3,5 milliards d’années.  Cette algue miraculeuse est idéale pour renforcer l’immunité juste avant l’hiver, c’est pour cela que je souhaite vous la présenter.

L’algue Klamath activerait la production des lymphocytes T et B dans le sang et permettrait au corps de mieux résister aux attaques du milieu extérieur (infections microbiennes et même virales). Voyons donc de plus près, ce que l’algue klamath vous réserve…

Le potentiel nutritif de l’algue Klamath est associé à des actions spécifiques sur le psychisme (amélioration de l’humeur, de la clarté mentale), l’immunité et la capacité de régénération. Elle accroît également le potentiel biologique et métabolique, ce qui en fait un stimulant équilibré pour les personnes en bonne santé et un cofacteur thérapeutique déterminant pour les malades.

L’algue Klamath est unique

Résultat de recherche d'images pour "algue klamath immunité"

L’Upper Klamath Lake est un lac d’altitude situé à 1200 m au milieu d’anciennes chaînes de montagnes volcaniques, au pied du Mont Shasta dans l’Oregon, qui possède un écosystème unique : très ensoleillé, il est alimenté par de nombreuses sources d’eau filtrée par le sol volcanique, et le fond du lac recèle une couche d’une dizaine de mètres d’épaisseur de sédiments riches en substances nutritives apportées par des processus géologiques naturels, en quantité suffisante pour produire des efflorescences d’algues très denses.

Ces conditions exceptionnelles favorisent la prolifération de l’AFA Klamath dans un milieu sain et non pollué.

Qu’a-t-elle de différent cette algue Klamath ?

De la même famille que la Spiruline, l’algue Klamath contient environ 115 nutriments hautement assimilables : acides aminés, acides gras essentiels, glucides complexes, pigments antioxydants, enzymes, acides nucléiques.

Elle se distingue de la spiruline par la présence de phyto-nutriments biologiquement actifs : l’AFAPhycocyanine, la Phényléthylamine, et des polysaccharides actifs sur le système immunitaire et la stimulation des cellules souches adultes, que l’on ne retrouve pas dans la Spiruline.

L’algue Klamath idéale pour renforcer son immunité

Les effets antioxydants et anti-inflammatoires d’AFA Klamath ont conduit à rechercher des effets sur le système immunitaire.

Des études in vivo et in vitro montré que la consommation de 1,5 g d’AFA Klamath produit 2 heures après la prise une mobilisation généralisée des lymphocytes et monocytes, entraînant une migration des cellules tueuses naturelles NK et des lymphocytes du sang vers les tissus. L’AFA Klamath augmenterait donc le « trafficking » des cellules immunitaires, c’est-à-dire, leur capacité à être mobilisées.

Les recherches ont identifié un polysaccharide unique à l’AFA Klamath qui stimule de façon très significative la phagocytose des macrophages, par activation des facteurs de transcription et expression des interleukines et de TNF-α.

Ce polysaccharide s’est révélé in vitro entre 100 et 1000 fois plus actif dans l’activation des monocytes que les préparations de polysaccharides actuellement utilisées dans l’immunothérapie du cancer. Ces résultats ouvrent donc des pistes intéressantes dans le développement de traitements d’origine naturelle pour induire une réponse rapide en cas d’infection virale ou de développement de tumeur .

Dans une étude norvégienne réalisée à partir d’essais biologiques sur 6 cyanobactéries, l’AFA Klamath a révélé contenir diverses substances antibactériennes.

Quel dosage pour renforcer l’immunité ?

Il est conseillé généralement de consommer entre 2 et 3 g par jour d’algue klamath (pendant un bon mois) si on veut renforcer l’immunité. Il faut donc compter maximum 8 gélules d’algue klamath par jour (250 mg d’algue klamath par gélule)

L’AFA est en vente libre aux USA depuis le début des années 1980. Face aux nombreux témoignages attestant des propriétés curatives de l’AFA, un programme de recherche a été mis au point en 1995 afin de mieux comprendre comment l’AFA agit sur la santé. Aujourd’hui, les résultats scientifiques s’accumulent et démontrent que cette algue possède une gamme étendue d’effets thérapeutiques dont certains ouvrent des perspectives étonnantes dans le traitement de maladies considérées aujourd’hui comme incurables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*