L’acide alpha R Lipoïque l’antioxydant méconnu

L’acide alpha R lipoïque est un antioxydant majeur qui permet de lutter contre les radicaux libres particulièrement ravageurs pour nous. L’importance des antioxydants est primordiale pour notre organisme. Ils sont les garants de notre vitalité, de notre jeunesse et de notre santé.

C’est pourquoi, je souhaite vous faire découvrir l’acide alpha R lipoïque qui est un antioxydant considéré « d’universel » car il est à la fois hydrosoluble (action ressemblant à celle de la vitamine C) et liposoluble (action similaire à la vitamine E). Cette spécificité lui permet d’être efficace à la fois à l’intérieur et à l’extérieur des cellules.

Quand nous vieillissons, on observe une baisse de la concentration, de la synthèse et du recyclage de ces antioxydants essentiels. Alors, notre production d’antioxydants s’affaiblit, et ne permet pas à notre corps de lutter efficacement contre les radicaux libres. Découvrez en quoi l’acide alpha R lipoïque est intéressant pour votre santé.

Que font les radicaux libres ?

Un radical libre est une espèce chimique (atome ou molécule) qui possède un électron célibataire c’est-à-dire non apparié. Cette caractéristique le rend instable et lui procure une grande réactivité vis-à-vis des molécules environnantes. Un radical libre se stabilise au détriment de la molécule voisine qui devient à son tour un radical libre et ainsi de suite. Le phénomène se propage par des réactions en chaîne.

Résultat de recherche d'images pour "radicaux libres"

Pour résumer : tout ce qui génère des attaques au niveau des cellules pour nous faire vieillir ou encore nous rendre malades est dû aux radicaux libres. Ils sont produits lors de certaines situations familières : la respiration, le tabagisme, les infections, les inflammations, le stress, l’exposition solaire, l’exposition aux polluants, l’apport alimentaire excessif…

Mais la nature a trouvé une parade ; puisque l’oxygène nous oxyde (nous rouille en quelque sorte), elle nous a créé un système ultra-performant de protection interne : la protection antioxydante.

Même si les radicaux libres peuvent être considérés comme des « marginaux » de l’organisme, ils sont tout de même nécessaires à son bon fonctionnement. Mais attention à en contrôler la prolifération au risque de les voir s’attaquer à la beauté et à la jeunesse de notre peau.

Que font les radicaux libres quand ils nous attaquent ?

 

• perturbent l’ADN

• diminuent la réponse immunitaire

• Vieillissement cérébral et physique

 Endommagent les organes et membranes cellulaires,

Facilitent la progression des cancers et autres maladies dégénératives liées au vieillissement.

L’acide alpha R lipoïque un antioxydant majeur

Identifié dans les années 50, l’acide Lipoïque est considéré comme un acide essentiel, impliqué dans la conversion des sucres et des graisses en énergie.

On en trouve à l’état naturel dans les épinards, les rognons, le cœur, la viande de bœuf et les brocolis.

Dans les années 90, les chercheurs ont découvert qu’il participait aux fonctions antioxydantes de l’organisme, au même titre que la vitamine C, la vitamine E et le glutathion. L’acide R Lipoïque est la forme sous laquelle l’acide alpha Lipoïque est produit naturellement dans l’organisme.

L’acide Alpha R Lipoïque permet d’augmenter le rendement énergetique de nos cellules. Celles-ci peuvent fabriquer plus d’énergie et mieux capturer et éliminer les radicaux libres.

L’acide alpha lipoïque joue aussi un rôle important dans la synergie des antioxydants. Il recycle directement la vitamine C, le glutathion (detoxifiant intra cellulaire n°1), le coenzyme Q10 et indirectement la vitamine E.

Sans l’acide alpha R lipoïque, les cellules seraient incapables de métaboliser les sucres pour produire de l’énergie, ce qui en fait un antioxydant métabolique vital pour un grand nombre de réactions mitochondriales (au coeur des cellules).

Il est notamment capable de neutraliser la production excessive de radicaux libres à l’intérieur des mitochondries et d’inverser certaines détériorations mitochondriales provoquées par les lésions oxydatives.

Chaque inspiration nous met en contact avec les radicaux libres. L’exposition au soleil, aux gaz d’échappements, au tabac, augmente le stress oxydatif et l’action néfaste des radicaux libres sont impliqués dans de nombreuses maladies.

L’acide alpha R lipoïque aide à réguler la glycémie

Résultat de recherche d'images pour "brocoli"

L’acide Alpha R Lipoïque agit très efficacement sur les troubles liés à la glycémie ; c’est un insulinomimetique. Il permet aux sucres ingérés d’être rapidement assimilés par les cellules, ce qui évite l’hypoglycémie et les baisses d’énergie.

Il agit particulièrement bien dans le diabète, dans toutes les douleurs, notamment les neuropathies diabètiques. Il protège très fortement les nerfs et la gaine de myéline permettant son utilisation dans le traitement des affections neurologiques et neurodégéneratives.

Des études réalisées sur des êtres humains et des animaux ont montré la capacité de l’acide R-lipoïque à augmenter l’absorption du glucose par les cellules musculaires et nerveuses. Par cette amélioration les cellules sont protégées contre la glycation,  processus où se lie l’excès de glucose et de protéines qui vont détériorer les protéines vitales, y compris la gaine de myéline des neurones, du cristallin de l’œil, etc…

L’acide alpha lipoïque participe à une bonne régulation du glucose sanguin en contribuant à une bonne sensibilité à l’insuline permettant ainsi un meilleur contrôle pondéral tout favorisant une bonne fonction cardiovasculaire.

L’acide alpha R lipoïque pour détoxifier les métaux lourds

Des études ont souligné l’intérêt de l’acide alpha lipoïque dans la détoxication des métaux lourds comme le mercure. L’organisme convertit la plupart de l’acide alpha lipoïque en acide dihydrolipoïque dont l’activité antiradicalaire est encore plus puissante.  Il passe aisément la barrière hemato-encephalique, contrairement à d’autres chelateurs afin de pouvoir déloger les métaux lourds dans l’intra cellulaire (intérieur de la cellule).

Il ne fait pas que mobiliser ou déplacer les metaux lourds, il emprisonne réellement les métaux lourds jusqu’à leur élimination hors de l’organisme.

L’Acide R- Lipoïque à par son effet chélateur possède la capacité de neutraliser les métaux lourds comme l’arsenic, le cadmium, le mercure, le nickel, le plomb, le fer, le cuivre.

L’acide alpha R lipoïque bon pour vos artères !

L’acide alpha lipoïque peut également réduire l’oxycholestérol (le cholestérol oxydé, le LDL-cholestérol, jouant un rôle crucial dans la formation des plaques) provoquant des lésions sur les parois des artères.

Son effet positif sur le métabolisme du cholestérol, l’est donc également sur la condition cardiovasculaire générale, il abaisse significativement aussi le taux de pyruvate, de sorbitol et d’acétoacétate dans le sang.

L’acide alpha R lipoïque contre le vieillissement

Résultat de recherche d'images pour "vieillissement"

Des études menées sur des rats âgés ont montré qu’une supplémentation conjointe en acétyl-L-carnitine et acide alpha-lipoïque les a rajeunis et pourrait avoir des effets similaires sur des êtres humains vieillissants. Ces deux suppléments nutritionnels agissent sur les mitochondries. Des recherches montrent que les lésions qu’elles accumulent au fil du temps pourraient être lourdement impliquées dans le processus de vieillissement.

L’Acide R- Lipoïque  pénètre dans le cerveau, il fait partie des rares substances à pouvoir traverser la barrière hémato-encéphalique, ou il augmente le niveau de glutation qui le protège des effets et dommages causés par les radicaux libres.

Il est connu du monde scientifique qu’un faible taux est associé à des maladies neurologiques comme la démence, la maladie de Parkinson ou d’Alzheimer.

Les raisons pour lesquels l’acide alpha R lipoïque est intéressant

  • Régénère les cellules du foie
  • Stabilise efficacement la glycémie
  • Déloge et élimine les metaux lourds
  • Régénère les mitochondries de nos cellules
  • Augmente la production d’énergie par les cellules
  • Protège les cellules de l’oxydation et du vieillissement
  • Protège les vaisseaux sanguins et les nerfs de la toxicité du sucre

Les effets indésirables de l’acide alpha R lipoïque

L’acide alpha-lipoïque n’a pratiquement aucun effet secondaire. Selon un rapport, il pourrait faire diminuer le nombre de plaquettes (cellules qui contribuent à la coagulation du sang)

Pris à des doses préventives (20 à 50 mg/j) en continu, l’acide lipoïque ne présente aucun effet secondaire.

Pris à des doses thérapeutiques (100 à 800 mg/j voire 1g/j), il peut entraîner, chez certaines personnes, quelques légers troubles digestifs sans aucune conséquence.
La demi-dose aiguë toxique (DL50) est évaluée à 400-500 mg/kg de poids corporel soit 28 à 35 g pour un homme de 70 kg (28 à 35 fois la dose thérapeutique maximale).

Pour des doses supérieures à 600 mg, il peut survenir des éruptions cutanées (rash), des vomissements ou des maux de tête

Il peut diminuer la quantité de minéraux présente dans l’organisme, y compris le fer (effet chélateur). Il faut donc surveiller le fer et les autres minéraux.

L’innocuité de l’acide alpha lipoïque n’est pas établie chez les enfants, les femmes enceintes, les femmes allaitantes, les personnes souffrant de maladies du foie et des reins.

Anastore.com

4 commentaires à propos de “L’acide alpha R Lipoïque l’antioxydant méconnu

  1. Je suis traitée avec acide lipoïque depuis le 3 Août 2018, gélule de 300 MG pour empoisonnement à mon insu aux métaux lourds. Découvert dans mes analyses de cheveux alors qu’il y a un an que je suis empoisonnée. Est ce normal que ça me pique partout abdomen, ventre et os des hanches ?. Je dors mieux mais en perte totale d’appétit. Merçi de prendre ce message trés au sérieux et de me répondre.

    • Bonjour Evelyne, Difficile de dire si la prise d’acide alpha lipoïque est à l’origine de ces désagréments, à ma connaissance, je n’ai pas eu de retour sur de tels effets secondaires. Les picotements proviennent t-ils du fait que votre peau (émonctoire) rejetterait-il ces métaux lourds en partie par les pores de la peau ? Si quelqu’un a une piste ce serait intéressant de le faire partager. Si les effets secondaires sont gênants n’hésitez pas à en parler à votre thérapeute attitré.

  2. bonjour
    depuis que j’ai commencé à prendre de l’acide r lipoique le 20 aout 2018, je suis comme requinqué .
    j’ai de l’énergie , de la force , en tant que diabétique. la marche ne me fatigue plus , je dors bien, et j’ai de l’appétit .je voudrais savoir pendant combien de temps je pourrais prendre ce complément alimentaire sans inconvenant? merci pour la réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*