Tous les bienfaits de l’extrait de pépins de raisin (OPC)

L’extrait de pépins de raisin est tiré des petites graines de raisins rouge (grape seed extract en anglais), dont les principes actifs appelés Oligomères ProCyanidoliques (OPC) ou proanthocyanidines ou oligomères proanthocyanidiques sont très populaires pour leurs propriétés antioxydantes et leur bienfaits sur le système cardiovasculaire. On retrouve les OPC en l’état naturel dans les légumes, les fruits, les céréales, mais également dans les pépins de raisin et l’écorce de pin.

L’extrait de pépins de raisin contient 20 fois plus de propriétés antioxydantes que la vitamine C et 50 fois plus que vitamine E. De plus, ils sont actifs dans les milieux hydrosolubles et liposolubles donc très biodisponibles, contrairement aux vitamines uniquement solubles dans l’un ou l’autre milieu.

Les OPC pourraient donc aider à protéger les cellules de notre corps (contre le vieillissement) dans globalement et aideraient à lutter contre l’attaque des radicaux libres. De plus, les OPC que contient l’extrait de pépins de raisin, est très intéressant  pour leur action sur l’insuffisance veineuse.

Pour vous mesdames qui souffrez de problème de circulation, l’OPC de pépins de raisin vous serait vivement recommandable ! Pour retrouvrer des jambes légères pendant les chaleurs d’été et pour améliorer votre circulation sanguine.

Les OPC de pépins de raisin sont de puissants anti-oxydants

Les études sur les bienfaits de l’extrait de pépins de raisin ont montré qu’il est un puissant antioxydant, jouant un rôle de puissant protecteur contre les radicaux libres qui peuvent être source de nombreux problèmes de santé s’ils se développe dans l’organisme.

Son action anti-oxydante est due aux oligo-proanthocyanidines (OPC) que contient les pépin du raisin. En plus de réduire les dommages des radicaux libres liés en grande partie au stress oxydatif, les OPC seraient particulièrement efficaces pour réduire le risque de maladies cardiovasculaires et un certain nombre de maladies chroniques liées au vieillissement.

Les OPC sont complètement et rapidement absorbés dans le sang à travers les muqueuses de la bouche et l’estomac. Cette substance atteint chaque organe et chaque composant du tissu. Même la peau, les cheveux et les ongles. Les OPC atteignent la concentration maximale dans le sang en seulement 45 minutes, et travaillent pendant 72 heures! Les vitamines C et E ne sont pas aussi rapides et leur action ne dure pas aussi longtemps, elle se dissipent après deux à quatre heures.

Les anti-oxydants sont là pour protéger nos cellules contre les effets délétères de la pollution et de l’oxygène. Les anti-oxydants bloquent ainsi les réaction en chaine d’oxydation cellulaire, responsable de la dégénérescence de notre corps. Nous voyons le vieillissement de notre peau, et il en est de même de nos organes internes. Les vitamines E, C, le zinc, le sélénium…, les pigments des végétaux sont de puissants alliés pour nous aider à rester en santé, fort et jeune.

L’OPC d’extrait de pépins de raisin pourrait améliorer la circulation sanguine

Les OPC contriburaient à protéger et à consolider les macromolécules qui constituent les parois vasculaires que sont le collagène et l’élastine principalement.

Pour rediriger le sang usé vers le cœur, les veines doivent contrer la gravité, et avoir des parois veineuses élastiques, solides et imperméables. Lorsqu’elles sont en mauvais état, le retour sanguin se fait mal, les jambes deviennent lourdes, enflées et douloureuses : c’est l’insuffisance veineuse.

Les OPC de pépins de raisin pourraient aider à fortifier le système vasculaire dans son ensemble. Les OPC peuvent en effet se lier au collagène (constituant essentiel et majeur des tissus conjonctifs, comme les vaisseaux sanguins) et inhiber l’action d’enzymes destructrices telles que les collagénases. Les OPC contriburaient donc à préserver l’intégrité des parois des vaisseaux, à renforcer leur résistance et à maintenir leur élasticité.

Le professeur Masquelier, qui breveta la méthode d’extraction des OPC de l’écorce de pin en 1951, s’intéressa par la suite aux pépins de raisin, dans lesquels il découvrit des composés de même nature. L’industrie vinicole de la région de Bordeaux constituant une source importante de matière première pour la fabrication d’extraits riches en OPC, ce sont principalement les pépins de raisin qui ont fait l’objet des recherches intensives sur les OPC dans les années 1970.

L’extrait de pépin de raisin protègerait des maladies cardiovasculaires

Des études épidémiologiques suggèrent que la consommation de raisin, et surtout de l’extrait de pépin de raisin (grâce à sa teneur en polyphénols), est associée à une diminution du risque de maladies cardiovasculaires.

On ne nie plus les avantages de la consommation du vin rouge qui semblent donc être plus importants que les autres boissons alcoolisées car il est riche en OPC.

Des études expérimentales indiquent également que les OPC extrait du pépin de raisin pourraient réduire l’athérosclérose par un certain nombre de mécanismes, y compris l’inhibition de l’oxydation du LDL, l’amélioration de la fonction endothéliale, l’abaissement de la pression sanguine, l’inhibition de l’agrégation plaquettaire, la réduction de l’inflammation et l’activation des protéines qui empêchent la sénescence cellulaire, comme la Sirtuine 1.

Les études translationnelles chez l’homme appuient ces mêmes bienfaits. D’autres études cliniques sont nécessaires pour confirmer ces effets et formuler des directives alimentaires. Les données disponibles, cependant, appuient fortement la recommandation qu’un régime riche en OPC, y compris ceux des raisins, peut diminuer le risque de maladies cardiovasculaires.

Une étude danoise a conclu il y a quelques dizaines d’années, dans laquelle ont participé plus de 13 000 hommes et femmes âgés de 30 à 79 ans, quelque chose d’étonnant: l’abstinence totale du vin rouge va de pair avec un risque beaucoup plus élevé de crise cardiaque par rapport à une consommation modérée de vin, d’un ou deux verres par jour.

Quelle est la dose recommandée d’OPC de pépins de raisin ?

Afin de choisir le meilleur complément alimentaire en extrait de pépins de raisin l’ingrédient actif spécifique doit être exprimé sur l’étiquette en pourcentage : standardisé à 95% d’OPC .

Les OPC sont une sous catégorie de polyphenols. Il faut vérifier la teneur en OPC qui sont seuls vraiment biodisponible et efficace en tant qu’antioxydant. Si vous achetez des OPC, il est important de parler d’un contenu « proanthocyanidines (OPC) » dans un pourcentage normalisé.

Le corps ne peut pas produire d’OPC lui même, il faut donc comme pour la Vitamine C, se supplémenter en compléments alimentaire, le plus facile et pratique étant l’extrait de pépins de raisin en gélule.

Avec notre alimentation quotidienne, on absorbe en moyenne seulement 3 mg de proanthocyanidines (OPC) par jour, ce qui peut paraitre insuffisant quand on souffre de problèmes de circulation sanguine.

Il est généralement conseillé d’ingérer un apport quotidien de 20 mg par 10 kg de poids corporel d’OPC. D’après les études scientifiques, l’effet antioxydant des OPC est même 50 fois plus puissant que celui de la Vitamine E. Donc pour un poids moyen de 60 kg, il serait recommandé de prendre : 120 mg d’OPC par jour.

Les OPC extrait de pépins de raisin ont un effet anticoagulant. Tenez-en compte si vous utilisez déjà des compléments alimentaires aux effets anti coagulants (exemple du curcuma, ginkgo, chardon marie, gingembre, ginseng… ) ou suivez les conseils de votre médecin lors d’une utilisation simultanée de certains médicaments (utilisation combinée) ou avant une opération chirurgicale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*