Pourquoi devriez-vous faire une cure de prêle ?


La prêle n’est pas le genre de plante dont on a l’habitude d’entendre parler, sauf pour les plus initiés. Une cure de prêle des champs vous permettra de vous ressourcer en minéraux car elle est intéressante pour la reminéralisation osseuse, le traitement des rhumatismes et de l’arthrose, ainsi que pour la consolidation des fractures.

La prêle est très riche en matières minérales avec une teneur exceptionnelle en silicium : 5 à10% en plante sèche ! Elle sont également riche en calcium (sous forme de phosphate et surtout de carbonate), en potassium (sous forme de chlorure et de sulfate), ainsi qu’en fer, manganèse, magnésium, sodium et souffre…

Le silicium qu’elle contient est un oligoélément essentiel à notre organisme, indispensable à la structure des tissus conjonctifs, dits “de soutien”, que l’on retrouve partout dans le corps : au niveau des muscles, de la peau, des os, des cartilages, des articulations, des tendons, des vaisseaux sanguins

Les bienfaits de la prêle des Champs

Résultat de recherche d'images pour "prêle des champs"

La prêle possède les propriétes suivantes :

– Diurétique
– Cicatrisante
– Hémostatique
– Reminéralisante
– Assouplissante des articulations et des tendons.
– Antirhumatismale par amélioration de la résistance du tissu conjonctif, mais aussi protection et reconstitution des tissus osseux et cartilagineux (stimulation de la synthèse de collagène)

La prêle peut donc être utilisée pour :

– Traiter les tendinites
– Faciliter l’absorption du calcium
– Traiter l’arthrite rhumatoïde et l’arthrose
– Diminuer les règles abondantes et les douleurs
– Faciliter les fonctions d’élimination de l’organisme
– Soulager douleurs si problèmes articulaires ou rhumatismaux
– Consolider des fractures en favorisant la formation du cal osseux
– Guérir des plaies légères (utilisation en application externe), traiter les métrorragies et les hémoptysies.
– Protéger les tendons lors d’efforts physiques grâce à un assouplissement de ceux-ci ( prévention du tennis-elbow par exemple)
– Lutter contre les problèmes de rétention d’eau en facilitant l’élimination rénale de celle-ci, et par conséquent de lutter contre les œdèmes

L’intérêt de la prêle est principalement pour les articulations car elle contient beaucoup de silicium

A quoi sert le silicium ?

Le Silicium, plus qu’un simple oligo élément est tout simplement indispensable à la vie. Présent aux quatre coins du corps humain, il permet à ses structures de soutien d’exister, de fonctionner mais aussi de perdurer. Au cœur de nombreux organes, à fleur de peau ou sur les os, il stimule, reminéralise et régénère sans relâche. Ses propriétés et vertus, confort articulaire en tête, étant largement méconnues j’ai pris le temps de vous les énumérer :

Décontractant musculaire

En stimulant la production d’élastine (confère souplesse et la mobilité des fibres musculaires) , le silicium apporte relaxation et détente aux muscles. De plus, comme il équilibre les cellules musculaires, il les protège efficacement du vieillissement.

Des os à la santé de fer

Le silicium est un facteur primordial de la synthèse de l’os.
Il assure la minéralisation de tout le squelette, de la fixation du calcium à l’absorption du zinc et du cuivre.

Résultat de recherche d'images pour "prêle des champs"

Anti douleurs articulaires

Le silicium assure le confort articulaire sur 2 plans :

Action sur le cartilage : L’acide hyaluronique, extrêmement riche en silicium, permet au cartilage d’être élastique, d’amortir les contraintes mécaniques et de se renouveler.
Action sur les ligaments et tendons : Les importantes quantités de silicium contenues dans les ligaments et tendons participent activement à leur synthèse et à leur bon fonctionnement.
Ainsi les douleurs articulaires disparaissent et l’usure capitule.

Les sportifs se servent du silicium pour soulager et consolider leurs structures musculosquelettiques.Vous devriez en prendre de la graine ! 🙂

Anti ride raffermissant

Le silicium participe activement à la création et au renouvellement des cellules de la peau. Le collagène est garant de la fermeté, et l’élastine est responsable de l’élasticité.

Soin de peau hydratant

Le silicium fournit aux différentes couches de la peau des réserves d’eau. Outre son effet réparateur, il la prépare à une hydratation durable et profonde. Fini la peau sèche : place à la fraicheur et la tonicité !

Anti âge performant

Le silicium stabilise les molécules de la peau : Il ralentit leur dégradation et veille à leur intégrité. Les fibres élastines sont protégées ; la peau conserve souplesse et jeunesse bien plus longtemps.

Antioxydant

Le silicium protège également les cellules cutanées de l’oxydation et du vieillissement. Il prémunit ainsi la peau des agressions des toxiques et du temps.

Cuir chevelu revivifié

Comme nous l’avons évoqué plus haut, le silicium contribue à une peau saine, hydratée et résistante. Le cuir chevelu ne fait pas exception à ce principe.
En contribuant à l’élasticité des parois vasculaires, le silicium veille à la bonne circulation sanguine des bulbes pileux. Les racines des cheveux sont à la fois mieux nourries et libérées des sécrétions toxiques qui entravent leur développement.  Enfin, le silicium rééquilibre la production de sébum et l’hydratation du cuir chevelu, offrant ainsi des conditions idéales à la croissance des cheveux.

Pousse des cheveux accélérée

Le silicium joue un rôle prépondérant dans la formation des ongles et des cheveux. Son action sur les molécules de kératine renforce la structure même du cheveu. Les cheveux sont plus denses, plus vigoureux. Non seulement leur chute ralentit mais leur croissance est plus rapide.

Le silicium renforce le système immunitaire

Le silicium au delà de ses nombreuses qualités, participe au fonctionnement du système immunitaire. Présent en grandes quantité dans le thymus, il est directement impliqué dans la fabrication des anticorps.
Fatalement, lorsqu’il vient à manquer, le système immunitaire n’est pas aussi performant. Un apport extérieur, sous forme de complément alimentaire de silicium organique, redonnera au thymus, cette matière première indispensable au développement de l’immunité.

Prévention cardiovasculaire

Fortement concentré dans l’aorte, le silicium garantit l’élasticité des parois artérielles. Plus souples, elles s’adaptent à des débits sanguins élevés et gèrent mieux la pression sanguine. Les risques d’athérosclérose et d’hypertension artérielle s’amenuisent.  Grâce à son action au sein de la membrane cellulaire, il évite les dépôts lipidiques, souvent causes de rétrécissement et de durcissement des artères, et donc de problèmes cardiovasculaires.

Le taux de silicium dans ces tissus diminuant naturellement avec l’âge (jusqu’à 80%), il est indispensable de veiller à des apports journaliers suffisants.

 

Résultat de recherche d'images pour "prêle des champs"

Comment ne pas manquer de silicium ?

Pour s’assurer de ne pas manquer de silicium dans l’organisme, il est important de consommer des aliments qui en contiennent (algues, riz, prêle) et/ou de se tourner vers les compléments alimentaires naturels de qualité, pris de façon quotidienne à base de prêle.

On la retrouve sous forme de gélule, plus pratique à prendre et avec des dosages plus concentrés : 1 g à 2 g d’extrait de prêle, trois fois par jour, au moment des repas

On peut également la consommer sous forme de :

– Jus
– Infusion : 2g de tiges infusées pendant 15 mn dans 150ml d’eau bouillante
– Teinture mère de prêle : 10ml 3 fois par jour.
– Décoction en usage externe : 10g de plante sèche dans 1l d’eau bouillante pendant 15 mn. Filtrer, laisser refroidir et appliquer en compresses 3 fois par jour.

Il est intéressant de faire des cures régulières de prêle dans l’année pour profiter pleinement de tous ses bienfaits.

Précaution d’emploi :
La prêle n’est pas à utiliser en cas de problèmes rénaux ou cardiaques, ni par les enfants et les femmes enceintes. La prêle possédant un léger effet diurétique, on conseillera de ne pas l’associer à des plantes ou des médicaments aux effets similaires.

Mis à part ce léger effet secondaire qui peut vite devenir indésirable et une possible allergie cutanée, à haute dose, la prêle des champs n’est pas dangereuse. Contrairement à une autre variété avec laquelle il ne faut pas la confondre, la prêle des marais, cette dernière contenant des alcaloïdes toxiques.

La prêle des champs détruit la vitamine B1, donc pour un usage sur le long terme, il est fortement recommandé de l’associer à une supplémentation en vitamines du groupe B.

Avez-vous eu l’occasion de tester la prêle des champs ? Souhaitez-vous laisser un avis sur les bienfaits de la prêle  ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*