Les bienfaits du resveratrol

Le resveratrol est un antioxydant peu connu mais qui mérite de l’être car il possède de nombreux bienfaits; le « french paradoxe » tient sa réputation grâce à ce polyphénol qui nous protège de nombreuses maladies.

Tout le monde veut comprendre pourquoi les Français, dont le régime alimentaire est plutôt riche et gras, ont eu, dans les années passées, un taux de maladies cardio-vasculaires moindre que les autres habitants des pays industrialisés.

Il semblerait que la consommation de vin rouge serait la raison de cette exception française. De récentes recherches ont permis récemment d’identifier le rôle particulier que joue le resvératrol, qui est contenu dans la peau du raisin, dont il constitue l’une des défenses naturelles.

Bon…, je vous rassure, inutile de s’ingurgiter 1 litre de vin rouge par jour ! 🙂 le resveratrol peut se trouver facilement en gélule (complément alimentaire) ou dans quelques aliments en forte quantité.

Qu’est-ce que le resvératrol ?

Le resvératrol est un stilbène appartenant à la famille des phytoalexines présentes dans un grand nombre de plantes et, en particulier, dans la vigne. Ces composés sont produits en réponse à des agressions pathogènes, à l’exposition à des rayons ultraviolets ou à l’ozone. Dans la vigne, ils s’accumulent dans les feuilles ainsi que dans la peau et les pépins des grains de raisin.

Le resvératrol est un composé polyphénolique de la classe des flavonoïdes, connus pour leur activité antioxydante. Le resvératrol est présent au cours de la fermentation des vins rouges mais pas de celle des vins blancs. Seuls les vins rouges en contiennent donc des quantités significatives.
L’histoire du resvératrol commence au début des années quatre-vingt dans la communauté scientifique japonaise.

Quels sont les bienfaits du resvératrol ?

Protection cardio-vasculaire

Le resvératrol réduit à lui seul de 40 % le risque cardio-vasculaire (selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS)) car il a une action antithrombotique et anticholestérol, il favorise la dilatation des artères et exerce une puissante action antioxydante empêchant le développement de l’artériosclérose.

Le resvératrol est sans doute aujourd’hui le meilleur protecteur cardio-vasculaire que l’on puise trouver dans la nature, bien plus efficace que la vitamine E.

Protection contre le cancer

Le resvératrol possède aussi de remarquables propriétés anticancéreuses par une triple action : il lutte contre la formation de radicaux libres, il protège l’ADN des dégâts causés par les produits chimiques et il neutralise les substances carcinogènes dans le foie.

Une étude publiée dans la revue « Science » a montré que ce polyphénol est actif dans les trois phases du développement tumoral (initiation-promotion-progression). Le resvératrol tue les cellules cancéreuses qu’elles soient ou non œstrogènes dépendantes et bloque le développement de métastases osseuses dans certains types de cancers.

D’autres études ont montré qu’il permettait d’améliorer les résultats de la chimiothérapie puisque le resvératrol protège les cellules saines que la chimiothérapie, elle, ne sait pas distinguer.

Lutte contre les désagréments de la ménopause

Le resvératrol serait la plus efficace des phytohormones, proposées à la place du traitement hormonal de substitution de la ménopause. Grâce à ses actions hormonale et antitumorale, il protègerait aussi du cancer du sein. C’est ce que conclut une étude japonaise publiée dans le Journal of Nutritional Biochemistry.

Protection du cerveau

Résultat de recherche d'images pour "cerveau"

Une autre étude a démontré que le resvératrol pouvait aider les neurones du cerveau à survivre au stress oxydatif. À la suite de l’expérimentation in vitro de huit molécules différentes de phytœstrogènes, les chercheurs ont finalement découvert que le resvératrol permettait de diminuer de 40 % le processus naturel de la mort des cellules cérébrales.

Cette recherche démontre l’intérêt du resvératrol dans la prévention des maladies dégénératives, comme le Parkinson et l’Alzheimer.

Anti-inflammatoire naturel

Une nouvelle étude a révélé que le resvératrol arrête avec beaucoup d’efficacité l’inflammation en empêchant la création de deux molécules différentes connues comme déclancheurs inflammatoires, la sphingosine kinase et la phospholipase D.

Lutte contre le diabète de type II

Deux molécules présentes respectivement dans l’orange et le raisin – l’hespérétine (métabolite de l’hespéridine) et le trans-resvératrol- lorsqu’elles sont associées ont en effet une action bénéfique sur la glycémie, l’action de l’insuline et la santé des artères.

Les personnes en surpoids ou obèses ont un risque accru de résistance à l’insuline, de problèmes de contrôle de la glycémie et de maladies cardiovasculaires.

Les personnes souffrant d’obésité ou atteintes de diabète de type 2 présentent des concentrations élevées de méthylglyoxal, un puissant agent de glycation dérivé du sucre. Le méthylglyoxal modifie les protéines par glycation et a des effets néfastes sur la santé métabolique – notamment sur la résistance à l’insuline- et vasculaire.

Les chercheurs ont donné à 32 personnes en surpoids ou obèses (IMC supérieur à 25) soit une association des deux molécules – hespérétine 120 mg et trans-resvératrol 90 mg-  quotidiennement pendant 8 semaines soit un placebo. Les participants ont gardé la même alimentation et la même activité physique qu’avant le début de l’étude. Les chercheurs ont ensuite analysé leur taux de sucre et leur santé artérielle.

Les résultats montrent que chez les participants ayant un IMC supérieur à 27,5, les deux molécules associées -hespérétine et trans-resvératrol- augmentent de 27% l’expression et l’activité de l’enzyme Glo1 et diminuent de 37% la concentration plasmatique en méthylglyoxal. De plus, chez les participants ayant reçu les 2 molécules, les chercheurs ont remarqué une diminution du taux de glucose, une amélioration de la sensibilité à l’insuline et de la fonction artérielle ainsi qu’une diminution de l’inflammation vasculaire.

 Quelles sont les sources de Resvératrol ?

Résultat de recherche d'images pour "cacahuete"

Le resvératrol est un polyphénol naturellement présent dans les aliments tels que les raisins rouges, les framboises, le chocolat noir et le vin rouge.

  • Le chocolat 0,035 à 0,185 mg pour 100 g
  • Les cacahuètes rôties en renferment 0,55 mg/100 g
  • Le vin rouge contient entre 0,02 et 0,58 mg de resvératrol pour 100 ml (ce qui est très peu !)
  • Le beurre de cacahuète 3,25 mg/100 g (l’un des aliments les plus riches en resvératrol).
  • Le resvératrol existe aussi sous forme de compléments alimentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*