Comment lutter contre les radicaux libres naturellement ?

Lutter contre les radicaux libres c’est bien , mais comment peut-on s’y prendre naturellement ? Les antioxydants sont le meilleur moyen pour lutter contre les radicaux libres, voyons lesquels peuvent-être efficaces.

Les radicaux libres sont des molécules chimiques instables produites en faible quantité par l’organisme. Ils sont principalement synthétisés dans la cellule lors de réactions avec l’oxygène. Cette instabilité chimique fait que ces substances sont très réactives et certaines des réactions avec des structures de la cellule entrainent des dégâts en interne.

Un grand nombre de radicaux libres vont provoquer un vieillissement de la peau, et seraient impliqués dans de nombreuses pathologies comme des cancers, des maladies cardiaques, des maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer, des intoxications à des médicaments, etc.

 

Le rôle des radicaux libres

Résultat de recherche d'images pour "radicaux libres"

Les radicaux libres sont également issus d’un phénomène de défenses vital à l’organisme, dans le sens où les mécanismes d’oxydation provoquent l’altération de toutes les molécules entraînées dans la réaction. Induire une attaque radicalaire contre un élément indésirable est donc un excellent moyen de le détruire. C’est ainsi que nos globules blancs, acteurs majeurs du système immunitaire, déclenchent des attaques radicalaires contre les virus et les bactéries. Les cellules anormales ou malades, qui pourraient éventuellement conduire à la formation de cellules cancéreuses ou d’une tumeur, peuvent ainsi être supprimées. Notre corps, grâce à cette capacité à déclencher des attaques radicalaires, possède un excellent moyen, rapide et efficace, de se protéger des sources d’infections et des cellules dégénératives.

En revanche, comme nous l’avons décrit précédemment, la réaction d’oxydation, une fois qu’elle est initiée, doit être stoppée. Comme une cascade de dominos : une fois le premier tombé, c’est toute la ligne qui bascule de plus en plus vite. Le rôle des antioxydants est de bloquer les réactions. Il s’instaure ainsi dans l’organisme un équilibre entre le nombre d’attaques radicalaires déclenchées et la quantité d’antioxydants disponibles qui les neutralisera.

Dans certains cas (maladies, vieillesse, exposition excessive aux radicaux libres…), l’équilibre est rompu et le corps est débordé. Les radicaux libres altèrent toutes les molécules qui se trouvent sur leur passage et ne différencient malheureusement pas les éléments dangereux, comme les virus et certaines bactéries, des molécules normales, comme les molécules saines. C’est pourquoi, un stress oxydatif trop important aura des conséquences néfastes sur notre santé.

Des radicaux libres dangeureux pour la santé

Bien qu’ils soient nécessaires, les radicaux libres en excès sont néfastes pour notre santé ! Or, notre mode de vie a tendance à nous exposer de manière excessive aux radicaux libres, voici de quelles manières ils agissent :

– Le soleil et la pollution sont des sources de radicaux libres. On peut les limiter en se protégeant du soleil à l’aide de crèmes solaires et de vêtements et en évitant les lieux pollués.

– Un régime alimentaire déséquilibré peut également être source de stress oxydatif. La surconsommation de viandes rouges, de graisses saturées et de sucres raffinés est par exemple à éviter.

– Le tabac est également une grande source de radicaux libres. À chaque cigarette, le fumeur induit un nombre très important de réactions d’oxydation. Des rides peuvent apparaître prématurément. Mais, c’est à l’intérieur de l’organisme que les effets du tabac sont les plus néfastes : les fumeurs présentent un risque accru de cancers des voies respiratoires et digestives.

– De nombreux médicaments sont des molécules artificielles qui peuvent être pro-oxydantes. C’est pourquoi, il est primordial de ne pas abuser de la consommation de médicaments et de respecter les prescriptions de votre médecin.

– Le stress et l’anxiété sont aussi à l’origine de la formation de radicaux libres. Ces situations font que l’organisme se sent agressé et va induire lui-même des réactions d’oxydation.

Résultat de recherche d'images pour "radicaux libres"

Comment donc lutter naturellement contre les radicaux libres ?

Les antioxydants sont la réponse pour lutter naturellement contre les radicaux libres. Les antioxydants permettent d’allonger la durée de vie, et ceci a été prouvé par de nombreuses études depuis plus d’un quart de siècle. Et le glutathion est la meilleure réponse !

Notre corps nous aide à fabriquer un certain nombre d’antioxydants, donc nous sommes naturellement armés pour les neutraliser dès qu’ils commencent à présenter un danger pour notre santé.

Donc, nous fabriquons particulièrement une molécule qui s’appelle le glutathion (constitué de glycine, cystéine et glutamate) : il est à la fois le meilleur capteur de groupements chimiques oxydants et de surcroît un excellent détoxifiant. C’est un antioxydant majeur qui possède un rôle capital.

Le glutathion est une molécule essentielle à l’apparition de la vie humaine sur Terre. Elle contrôle la plupart des processus vitaux de nos cellules.

Nous savons aussi et depuis peu, qu’à l’approche de la cinquantaine, l’homme et la femme deviennent particulièrement fragiles face aux radicaux libres. C’est la conclusion d’une très sérieuse étude américaine réalisée par Dean Jones en 2002 ? Cette équipe d’Atlanta a étudié certains paramètres pouvant refléter le stress oxydant, tel que la quantité de glutathion oxydé (le mauvais ou GSSG) et de glutathion réduit (le bon ou GSH) dans le plasma ou dans les globules rouges. Elle a ensuite recherché des corrélations avec les caractéristiques des sujets et n’en a trouvé aucune à l’exception, très nette, de l’âge.

C’est à partir de 45-50 ans que commence un déclin du glutathion réduit tandis que le glutathion oxydé augmente. C’est l’âge critique du vieillissement humain, celui où commencent à apparaître les phénomènes de dégénérescence. Stress oxydant et vieillissement sont étroitement liés et, en corollaire, il est évident qu’un stress excessif se manifeste par un vieillissement prématuré. La plupart des maladies de l’époque, celles qui nous font le plus peur, se situent précisément au croisement de ces deux phénomènes.

Comment agit le glutathion réduit ?

Le glutathion est également le régénérateur des cellules immunitaires. Il joue un rôle vital en permettant au système immunitaire de fonctionner de façon optimale, ce qui serait impossible si le niveau de glutathion est insuffisant.

À titre d’exemple, les cellules du système immunitaire (les lymphocytes) ne peuvent se multiplier autant, ne peuvent produire autant d’anticorps et ne peuvent détruire des cellules non désirées, telles que les cellules cancéreuses ou celles infectées par un virus. L’insuffisance de glutathion affecte aussi de façon négative d’autres systèmes et organes tels que les poumons, le système nerveux et les intestins.

Les niveaux de glutathion déclinent avec le vieillissement et des niveaux élevés chez les personnes âgées contribuent à une meilleure santé. Plusieurs maladies généralement associées au vieillissement sont reliées à une déficience en glutathion, telles les cataractes, les maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, la schizophrénie, l’athérosclérose,….

De grandes quantités de glutathion sont rapidement consommées lorsque nous subissons toutes sortes de pressions : maladie, stress, fatigue et même exercice physique.

En vieillissant, nous accumulons de nombreux métaux lourds dans notre organisme et le glutathion est reconnu pour sont action détoxifiante de l’organisme des métaux lourds tels que le mercure, le fer et le cuivre. Le pouvoir chélateur des métaux lourds de glutathion empêche la peroxydation des lipides.

Où trouver du glutathion ?

Dans les boutiques en ligne, 2 gélules par jour de 400 mg de glutathion réduit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*