Comment garder la ligne naturellement avec les plantes ?

Garder la ligne nous obsède ! Avouons-le !  D’un point de vue esthétique bien sûr, mais aussi d’un point de vue moral, car se sentir bien dans sa peau est important pour nous ! Les plantes peuvent être ce petit plus qui change la donne, et personnellement, garder la ligne est devenu facile en m’aidant quotidiennement de ces plantes qui veulent du bien à ma silhouette.

En finir avec le ventre gonflé, la rétention d’eau, les toxines… tout cela devient possible de façon pratique, économique et naturelle, car là se trouve enfin la solution pour garder la ligne naturellement.

L’association de plantes drainantes, calmantes, et modératrices de l’appétit, donne en général de bons résultats. Bien entendu, la phytothérapie, ne se conçoit qu’en association avec des habitudes alimentaires bien conduites et une activité physique régulière. 🙂

Les plantes coupe faim !

Pervenche de Madagascar (Catharantus roseus) :

Résultat de recherche d'images
Ne pas confondre avec la petite Pervenche occidentale. Son infusion est un remède classique du diabète de type 2 dans toute la région antillaise. L’action antidiabétique et amaigrissante est sans doute la conséquence du pouvoir anorexique de cette infusion qui contient des alcaloïdes.

A prendre en infusion : 15 à 20 g de feuilles pour un litre d’eau, 10 minutes d’infusion, filtrer, à consommer sur 1 à 2 jours, conserver au froid. Une semaine de cure, une semaine de repos.

Arrêter en cas de troubles digestifs ou urinaires. Risque de toxicité à haute dose (surtout pris en gélule ou comprimé).

Le caroubier (Ceratonia siliqua L)

Résultat de recherche d'images pour "Caroubier Ceratonia siliqua L"

La poudre de caroube présente la capacité de réguler le transit intestinal et de traiter les troubles digestifs grâce à la présence de fibres dans sa composition et de pectines, qui assurent la protection des muqueuses intestinales.

Son pouvoir à freiner l’appétit s’explique par sa haute teneur en sucres et en oligo-éléments, qui prennent du volume une fois dans l’estomac et offrent alors une sensation de satiété.

Le caroubier est également un bon allié dans les régimes amaigrissants. Des études scientifiques ont démontré que cette plante médicinale permet de traiter les problèmes de surpoids et d’ obésité en inhibant d’une part certaines enzymes digestives grâce à son importante quantité en tanins, et en offrant une sensation de satiété d’autre part. Ses riches nutriments préviennent les éventuelles carences au cours des régimes amaigrissants.

Cet arbre originaire de Syrie, aujourd’hui très répandu dans les régions méditerranéennes, est prisé par de nombreuses civilisations. Dans certains pays, la farine de caroube intervient dans l’alimentation infantile pour remplacer la farine de blé présente dans le lait en poudre, pour son côté moins allergène et sa teneur élevée en éléments nutritifs.

A consommer sous forme de farine de caroube : ajouter quelques cuillères de farine de caroube BIO dans vos yaourts, soupes… Cette farine que vous trouverez en magasin BIO n’a aucun gout !

Le Fucus vesiculosus L 

Fucus guiryi, Spiddal, Co. Galway

Les bienfaits du Fucus coupe faim sont apportés essentiellement par ses thalles, plus efficaces lorsqu’elles sont sèches. En effet, cette partie de la plante marine, une fois arrivée dans l’estomac, se réhydrate et se gorge d’eau. Les thalles vont gonfler et créer rapidement une sensation de satiété.

Vous noterez une diminution considérable des tentations d’aliments gras, sucrée ou salées, et ainsi toutes calories supplémentaires seront éviter sans trop d’efforts.

On peut consommer cette algue sous forme :

  • de poudre à diluer et à prendre entre 100 et 250 g ;
  • en décoction de 2 g par litre d’eau
  • en extrait aqueux de 0,5 à 2 g par jour
  • en extrait fluide de 5 à 15 gouttes par jour
  • en gélule de 300 mg soit 3 à 6 gélules par jour

Si le fucus coupe faim vous permet de perdre assez rapidement du poids, ses autres composantes,  principalement l’iode est nocif pour votre organisme s’il est consommé en trop grande quantité. Effectivement, cet élément stimule la thyroïde, mais en proportion trop importante, il pourrait provoquer une hyperthyroïdie pour le coup !

La plante brûle-graisse !

Le thé vert, c’est le brûle graisse par excellence

Résultat de recherche d'images pour "thé vert"

Aujourd’hui, le thé vert est la boisson la plus consommée dans le monde après l’eau, que ce soit en Chine ou en Angleterre.

Le thé vert stimule la thermogenèse, accélérant la consommation des graisses qui sont brûlées pour produire de l’énergie.

Par ailleurs, il inhibe des enzymes digestives, les lipases, dont le rôle est de dégrader les triglycérides, entraînant probablement ainsi une diminution de la digestion des graisses et de leur accumulation dans le foie et les autres régions du corps.

Des chercheurs de l’université de Genève ont démontré que le thé vert a des propriétés brûle-graisse et qu’il favorise l’oxydation des graisses. Selon cette étude, l’extrait de thé vert provoque un accroissement de 4 % de la dépense d’énergie en 24 heures qui peut être traduite par une augmentation de 35 à 43 % de la thermogenèse quotidienne. Ces travaux ont porté sur 10 jeunes hommes en bonne santé. Ceux qui ont pris l’extrait de thé vert ont dépensé 266 calories de plus chaque jour que ceux sous placebo. Le thé vert a donc le potentiel d’influer favorablement sur le poids.

Pourquoi le thé vert est un brule graisse aussi efficace ?

C’est grâce à la présence de catéchines et, plus particulièrement, à la plus puissante d’entre elles : l’EGCG, qui agit de façon synergique avec la caféine. On a longtemps pensé que l’effet thermogénique du thé vert était dû à son seul contenu en caféine.

Le thé vert favorise la perte de graisses mais aussi spécifiquement la perte de graisses viscérales qui s’accumulent dans les tissus tapissant la cavité abdominale et entourant les différents organes. Cette accumulation de graisses est fortement associée à une augmentation du risque de syndrome métabolique et de diabète de type II

En gélule :Une gélule de thé vert pour maigrir équivaut à 3 tasses de thé vert en infusion. Il est recommandé en général, une consommation de 2 à 3 gélules par repas, ce qui équivaut pour une journée, à boire environ 18 tasses de thé.

En infusion : 2 à 3 tasses par jour de thé vert BIO de préférence . L’EGCG a une puissance antioxydante 100 fois plus importante que celle de la vitamine C et 25 fois plus importante que celle de la vitamine E. Une tasse de thé vert fourni 10 à 20 mg de polyphénols.

La plante dépurative par excellence !

Elles apportent à la fois peu de calories tout en induisant un effet de satiété (coupe-faim) et sont dépuratives. De plus elles favorisent le maintien d’une flore intestinale active et variée qui facilite le transit et maintient le colon « en bonne santé » (action probiotique) : comme la racine de chicorée et de pissenlit, le rhizome de chiendent ou d’asperge.

La chicorée : dépurative et digestion améliorée

Dépurative, laxative, cholagogue (stimule la fonction hépatique), elle contribue à améliorer la digestion.

Sa richesse en inuline offre un effet prébiotique stimulant la flore intestinale et freinant le passage des sucres rapides dans le sang. Ce mécanisme limite la prise de poids et pourrait constituer un atout en cas de diabète.

Les bienfaits de la chicorée :

  • Elle permet de stimuler le foie.
  • Elle agit comme prébiotique sur la flore intestinale grâce à l’inuline
  • Les feuilles, riches en vitamine C sont excellentes pour reminéraliser l’organisme.
  • Elle va aider à traiter les troubles comme l’eczéma, le psoriasis, l’acné ou les dermatoses.
  • Elle favorise le travail des reins et soulage certains états inflammatoires comme la goutte, les rhumatismes, l’arthrose.
  • Aide à combattre efficacement certains troubles digestifs comme les ballonnements, les flatulences, les digestions lourdes et longues et la constipation.

Comment prendre la chicorée ?

En gélule : une à deux gélules par jour de chicorée en poudre pendant 2 mois.

En décoction: Pour purifier le foie et les intestins. Faire bouillir 10 minutes 100 g de chicorée fraîche, feuilles et racine, dans  1 litre d’eau. Filtrer et boire 2 à 3 tasses par jour.

En infusion: Pour optimiser la digestion et le fonctionnement de l’appareil urinaire. Verser 1 litre d’eau frémissante sur une cuillerée à soupe de feuilles de chicorée sauvage. Laisser infuser 10 minutes et filtrer. Boire 3 tasses par jour.

En Fleur de Bach: Pour rééquilibrer émotionnellement les individus très altruistes voire surprotecteurs et possessifs : Elixir floral de chicorée. 2 gouttes sous la langue ou dans un verre d’eau, 4 fois par jour pendant 20 jours.

En cuisine : Crue en salade, mélangée à d’autres variétés pour atténuer son amertume ou cuite, en gratin et en purée.

La chicorée sauvage se cultive facilement partout. Toutefois elle préfère un terrain plutôt frais et ombragé et se sème en plein-air au printemps et à l’automne. Si elle résiste bien au gel, il est tout de même recommandé de la protéger en hiver.

La plante contre la rétention d’eau !

La reine des prés est reine en ce domaine !

Résultat de recherche d'images pour "reine des prés"

Les symptômes de la rétention d’eau se traduisent par un gonflement des parties du corps telles que les pieds, les mains et les chevilles, avec une impression de raideur et parfois même de douleurs à ces endroits. Parfois aussi, la personne souffrant d’œdème constate une prise de poids de plusieurs kilos.

Ce sont dans les sommités fleuries de la reine des prés que l’on trouve le principe actif qui encourage les reins à éliminer l’eau et à réduire l’œdème.

La reine des prés en infusion a une action anticellulite et entraîne une augmentation du volume urinaire.

En infusion : portez à ébullition 1 litre d’eau de source, retirez du feu et ajoutez 20g de reines des prés, couvrez et laisser infuser 10 minutes, puis filtrez.

Consommez 3 tasses par jour pendant une dizaine de jours, si possible avant 17h, ce qui vous évitera de vous lever durant la nuit.

Comment éviter la retention d’eau ?

  • Limitez l’apport en sel
  • Pratiquez une activité physique régulière
  • Evitez les graisses animales qui saturent les reins.
  • Evitez le gras et le sucre : Le sucre fait monter le taux d’insuline et favorise la rétention d’eau. De plus les sucres fatiguent les reins qui n’arrivent plus à éliminer les excès.
  • Mangez assez de protéines (50 g de protéines par jour en moyenne) : privilégiez les protéines végétales que l’on trouve dans les céréales complètes, les légumineux (quinoa, riz, soja, lentilles) et les oléagineux (amandes, noix).
  • Privilégiez les aliments de couleurs rouges piquants, astringents et amers. (baies ,raisin, agrumes, sarrasin, oignons sont également riches en flavonoîdes)
  • Evitez les jus de fruits et les sodas, ainsi que les excitants comme thé ou café qui, au contraire, retiennent l’eau au lieu de l’éliminer. Soupes et tisanes sont à privilègier.

L’huile essentielle de cèdre a une action favorable sur la rétention hydrolipidique et la cellulite, elle stimule le drainage de la lymphe. L’huile végétale de macadamia est intéressante pour sa fluidité. Cette synergie est déconseillée en cas de grossesse.

Et vous ? Comment faites-vous pour garder la ligne naturellement avec des plantes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*