Brocoli en gélule : la solution !

Vous n’êtes pas vraiment fan du brocoli ? Alors que ce légume devrait être régulièrement consommé, tellement ses bienfaits sont importants, une solution s’offre à vous : le brocoli en gélule ! Ainsi vous vous épargnez le repas constitué de brocoli.

Pourquoi le brocoli est-il si important ? Pourquoi s’en priver, c’est priver son corps de nombreux bienfaits ? Découvrez dès maintenant, les raisons pour lesquelles, vous passerez au brocoli en extrait en gélule.

Le brocoli une mine de vitamines et minéraux, idéal pour les femmes enceinte.

Ce légume vert concentre en ses petites branches un cocktail de vitamines, minéraux et autres composés qui interviennent dans la prévention de certains cancers.

Le brocoli est constitué à 92% d’eau. Il contient 2,2 g de fibres pour 100 g, ce qui présente un intérêt certain pour le transit intestinal. Ses teneurs en vitamines C, K et B9 atteignent des quantités remarquables et contribuent au bon fonctionnement de l’organisme.

Par exemple 100 g de brocoli couvrent  51% des valeurs nutritionnelles de référence en vitamine B9 (ou folates).

On peut ainsi recommander aux femmes enceintes de consommer régulièrement du brocoli pour ses apports en vitamine B9, qui est essentielle à la bonne formation du tube neural du fœtus.

Quelle quantité de brocoli dois-je manger ?

Pour bénéficier des bienfaits nutritionnels du brocoli, la portion idéale serait d’en consommer une fois par semaine et au minimum 80 g, soit l’équivalent d’une portion journalière de légumes recommandées par le PNNS. Cette portion de brocoli apporte du potassium, du calcium, ainsi que de puissants antioxydants.

Résultat de recherche d'images pour "brocoli gélule"

Le brocoli excellent anti-oxydant

Le brocoli constitue une excellente source de β-carotène, un pigment de la famille des caroténoïdes qui se révèle être un bon antioxydant pour lutter contre le stress oxydatif des cellules.

Le corps transforme le bêta-carotène en vitamine A, qui est vital pour la vue. Les différentes formes de vitamine A sont effectivement appelés « rétinoïdes » en raison de la façon dont ils sont importants pour la rétine de nos yeux. La vitamine A permet à vos yeux de s’adapter à une faible lumière et à voir dans l’obscurité.

Les caroténoïdes dans le brocoli sont plus facilement absorbés lorsque le légume est cuit et servi avec une petite quantité de graisse. Légèrement cuit à la vapeur le brocoli arrosé avec un peu d’huile d’olive et servi aux côtés d’un morceau de saumon ou de thon est un repas idéal pour garder les yeux en bonne santé.

Le brocoli est LE légume anti-cancer

Il a été démontré par plusieurs études en laboratoire que certaines substances actives du brocoli telles que l’acide folique, l’indole-3-carbinol et le sulforaphane peuvent ralentir le développement et la multiplication des cellules cancéreuses. Mais ces effets, observés « en éprouvette », l’ont peu été chez l’homme.

Le cancer du poumon. De nombreuses recherches concernent le rapport entre les légumes et le cancer du poumon. Il ressort d’une analyse de la littérature scientifique que consommer des légumes à feuilles vertes (épinard, bette, laitue, endive, cresson…) pourrait diminuer le risque de cancer du poumon. Et bien que certaines études suggèrent un lien possible entre une forte consommation de brocoli et la réduction du risque de cancer du poumon, ce lien reste improbable.

Le cancer du sein. Selon certaines études, une consommation élevée de choux diminuerait le risque de cancer du sein. Mais la plupart des études n’ont pas pu confirmer formellement un tel lien.

Le cancer du côlon. Une grande consommation de légumes diminue probablement le risque de cancer du côlon, mais la plupart des études n’ont pas montré un effet protecteur supérieur du brocoli (et autres choux).

Le cancer de la prostate. Quelques études montrent qu’une grande consommation de choux protège contre ce cancer, mais la plupart n’ont pas pu le démontrer.

Le cancer du foie. Certaines études sur les animaux suggèrent qu’une consommation quotidienne de brocoli (et autres choux) pourrait diminuer le risque de cancer du foie grâce au sulforaphane, qui empêche l’absorption de graisses par le foie. Concernant les humains, on manque d’études pour conclure.

Le cancer de la peau (mélanome). La présence de caroténoïdes (comme le bêta-carotène et la lutéine) pourrait protéger la peau contre les dommages causés par les radicaux libres et donc diminuer le risque de cancer de la peau. Ce n’est cependant pas démontré pour les humains.

Le brocoli contre le cholesterol

Résultat de recherche d'images pour "brocoli gélule"

D’après les spécialistes, si vous consommez régulièrement des aliments riches en fibres solubles tel que le brocoli, vous pouvez réduire le taux de cholestérol total de 30 % et le taux de cholestérol LDL jusqu’à 40 %.

L’indole-3-carbinol est une substance phytochimique contenue dans les légumes de la famille des crucifères comme le brocoli, le chou blanc, le chou de Bruxelles et le chou-fleur. Des études ont montré que l’indole-3-carbinol contribue à faire diminue la quantité d’apolipoprotéines dans le sang, une partie des blocs de construction du cholestérol LDL.

Le brocoli contient également de la vitamine C, un puissant antioxydant. Or on sait maintenant que la vitamine C peut réduire le cholestérol LDL en empêchant sa formation. La vitamine C empêche également la formation de radicaux libres, ce qui peut aider à augmenter le cholestérol HDL.

Le bêta-carotène, un autre type d’antioxydant rencontré dans le brocoli, joue un rôle similaire à celui de la vitamine C en termes de prévention du cholestérol LDL.

En outre, la bêta-carotène et la vitamine C contribuent à ce que les vaisseaux sanguins se dilatent. Ceci permet d’éviter l’obstruction artérielle.

Le brocoli bon pour vos yeux

Le brocoli améliore la santé des yeux grâce à des concentrations élevées de deux caroténoïdes. la lutéine et la zéaxanthine, qui jouent un rôle important dans la santé de l’œil.

Comme la plupart des légumes vert foncé, le brocoli est une bonne source de lutéine, un caroténoïde jaune-orange qui protège la rétine oculaire contre les radiations excessives d’UV.

Une grande partie de la lutéine est stockée dans les rétines où elle absorbe la lumière bleue nocive et protège la macula des dommages induite par la lumière. Cet effet protecteur aide à prévenir les changements structurels de l’œil qui peut conduire à des problèmes de vision. Selon l’Institut Linus Pauling, un régime riche en lutéine aide à retarder l’apparition de la cataracte et la dégénérescence maculaire. Les épinards, le chou frisé, les feuilles de navet, le poivron, la tomate, la courgette et le choux de Bruxelles sont d’autres bonnes sources de caroténoïdes.

Les pousses de brocoli bons pour vos cheveux

Selon les études, les pousses de brocoli possèdent dix à cent fois plus de nutriments que les têtes de brocoli matures. Elles sont connues pour être une très bonne source de protéines, en particulier pour les végétariens. Cela se traduit aussi par des bienfaits extraordinaires pour la santé de cheveux.

Dans une étude menée conjointement par l’Université de Kinki et la Clinique Capillaire Reve 21 Corp., on a montré que les pousses de brocoli peuvent aider à la croissance des cheveux.

Les vitamines A et C stimulent la production de sébum sur le cuir chevelu et participent à l’hydratation du cuir chevelu. Le brocoli est également riche en calcium qui est très important dans le renforcement des follicules pileux.

Le brocoli bon pour votre estomac

Le brocoli renferme des substances qui, une fois dans l’estomac, se transforment en une molécule capable de limiter la bactérie Helicobacter pylori responsable des gastrites chroniques et des ulcères mais aussi indirectement des cancers gastriques. Pour bénéficier de cet effet, mieux vaut le consommer cru ou al dente ou encore sous forme de jus en ampoules ou de gélules d’extrait de brocoli.

Combien de gélules dois-je consommer ?

L’extrait le plus concentré, 1 gélule (750 mg d’extrait de brocoli standardisé à 10 % de sulforophanes) = 500 g de brocoli.

Pour ceux qui auraient vraiment décidé de le cuisiner (et ils n’ont pas tord) :). Vous pouvez le manger cru en choisissant des bouquets extra frais. Si vous le préférez cru, cuisez-le à la vapeur pour conserver un maximum de ses qualités. Préparez-le également en soupe, en omelette, à la vinaigrette, en gratin, en purée, en terrine..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*