10 habitudes à prendre pour avoir de beaux cheveux

Notre rêve à tous et à toutes, c’est d’avoir de beaux cheveux ou de les garder beaux ! Et bien sachez que comme beaucoup de choses, cela se cultive ! Prenez dès maintenant les bonnes habitudes pour avoir de beaux cheveux naturellement ! Il faut en prendre soin et ils vous le rendront bien 🙂

Allez ! Je vous ai listé les 10 bonnes habitudes à prendre pour que vous ayez de beaux cheveux, tout le temps ! Bonne lecture !:)

 

Règle n°1 : Mangez ce qui fait du bien à vos cheveux.

L’un des constituants essentiels des cheveux, c’est une protéine : la kératine. Pour favoriser sa synthèse, il est donc essentiel de manger des sources de protéines. La viande, le poisson mais aussi les légumes, en contiennent. Mais lesquelles devez-vous favoriser ? A priori, les protéines d’origine animale sont meilleures pour vos cheveux que celles d’origine végétale. Car vos cheveux ont notamment besoin de constituants appelés acides aminés soufrés, que l’on trouve principalement dans la viande… Cependant les viandes de moins bonne qualité (3 e catégorie) contiennent plus de tissus conjonctifs (tendons, ligaments…) et de collagène, moins riches en acides aminés soufrés. En outre, plus les viandes contiennent du gras, moins la teneur en protéines pour 100 g est élevée. Préférez ainsi la viande et le poisson aux charcuteries par exemple.

Le fer est également essentiel à la pousse des cheveux. Attention, celui-ci est plus ou moins bien absorbé, selon sa provenance : le fer qui se trouve dans les viandes et les poissons est mieux absorbé par l’organisme que le fer qui se trouve dans les céréales, les légumes secs, les fruits, les légumes et les produits laitiers. De plus, certaines substances comme la vitamine C stimulent l’absorption alors que le thé, le café et certaines fibres alimentaires la gênent.

Le zinc est un oligo-élément indispensable à la synthèse des protéines et à la division cellulaire. Une carence en zinc risque de fragiliser les cheveux. Ses meilleures sources sont les huîtres et les fruits de mer, la viande et le foie. Si vous n’en consommez pas régulièrement, vous pouvez opter pour les germes de blé, les fromages à pâte ferme et les noix et noisettes.

Pour finir, les vitamines du groupe B sont essentielles à la santé du cheveu. Elles permettent de fortifier les racines et participent à la fabrication de la kératine. On les trouve dans différents aliments, selon leur type.

Une solution s’offre également à vous, prendre un compléments alimentaire qui rassemble tous ces éléments ! Le kericaps offre une formule complète avec tous ces ingrédients pour renforcer vos cheveux et favoriser leur repousse.

Règle n° 2 Restez zen

Parfois un stress émotionnel ou physique peut conduire à la perte des cheveux et est une grave préoccupation chez la plupart des gens qui ne souhaitent qu’une chose : y remédier d’une façon ou d’une autre. Plusieurs facteurs sont en cause dans la chute des cheveux, dont le stress. Décryptage de ce phénomène pour mieux comprendre la relation entre le stress et les cheveux.

Toutefois, en raison de la durée du cycle de croissance des cheveux, les gens commencent souvent à perdre leurs cheveux plusieurs semaines voire plusieurs mois après que l’événement stressant se soit produit. De plus, la chute des cheveux peut continuer pendant plusieurs mois. Heureusement, les cheveux repoussent tout seuls une fois la source de stress disparue.

Le stress est provoqué par une situation face à laquelle une personne ressent une forte pression qu’il a du mal à gérer. Il réagit alors de façon démesurée ou de manière inadaptée. Mais le stress n’agit pas seulement sur le psychique. Il agit également sur les hormones. En effet, si vous êtes en situation de stress, votre cerveau fera parvenir un message à la glande hypophyse qui fera alors réagir les glandes surrénales. Celles-ci produisent ensuite des hormones, telles que les androgènes surrénaliens ou le cortisol.

Les cheveux gardent les traces des poussées de stress que vous subissez. Si vous êtes sujet à des moments de stress ponctuels, la kératine de vos cheveux ne sera plus lisse. Elle sera épaisse à certains endroits et plus fine à d’autres. Par contre, si vous êtes continuellement sous tension et que vous vivez dans un état de stress chronique, la kératine qui recouvre vos cheveux sera fine sur toute la longueur, tout en présentant des bosselures. La fragilité des cheveux contribue grandement à leur chute. Le niveau de stress que vous ressentez y est également pour beaucoup.

Donc vous l’aurez compris ! Préservez-vous le plus possible, mettez en place des rituels ou méthodes pour être moins stressé.

Règle n°3 Dormez au moins 7 à 8 heures par jour

Le manque de sommeil peut contribuer au stress mental et physique, surtout lorsque les problèmes de sommeil persistent pendant un certain moment. Cela peut affecter votre alimentation, vos capacités de travail et votre humeur générale, ce qui, l’un après l’autre, va engendrer une forme de stress ou d’anxiété liée à la chute des cheveux.

Améliorez votre sommeil en ayant un rythme régulier – Levez-vous et couchez-vous à la même heure tous les jours. Vous devez avoir au moins 7 à 8 heures de sommeil par nuit.
Évitez de faire des choses trop stimulantes avant d’aller vous coucher. Ne regardez pas de séries télé ou de films effrayants, restez loin de votre ordinateur portable et de votre téléphone, ne faites pas de l’exercice et ne mangez pas. Lisez plutôt un livre ou prenez un bain chaud.

Règle n°4  Prenez soin de vos cheveux.

Prendre soin de ses cheveux peut contribuer à les garder en bonne santé, les rendre plus forts et éviter les fortes chutes de cheveux.
Utilisez un shampoing et un après-shampoing adaptés à votre type de cheveux, le plus naturel possible. Les cheveux secs auront besoin de produits beaucoup plus riches et très hydratants, tandis que les cheveux gras ou très fins auront besoin de produits plus légers.
Essayez d’éviter les produits trop chimiques pour les cheveux. Les shampoings qui contiennent des sulfates ou des parabens sont à proscrire, tandis que les produits à base d’ingrédients naturels sont vivement conseillés.
Évitez également de laver vos cheveux trop souvent, cela enlève tout le gras naturel des cheveux et le rend par la suite sec et cassant. Se laver les cheveux tous les deux ou trois jours est un bon rythme pour tout type de cheveux.
Nourrissez vos cheveux et donnez-leur de l’éclat avec des masques hydratants pour cheveux à faire soi même 2 fois par semaine. Des huiles comme l’huile de noix de coco, d’argan et d’amande peuvent améliorer incontestablement la condition de vos cheveux et les rendre doux et soyeux.

Gardez vos cheveux en bonne santé en les coupant une fois toutes les six à huit semaines. Cela éliminera les pointes fourchues et vous laissera de beaux cheveux en permanence.

Règle n° 5 Rincez vos cheveux à l’eau froide

Après avoir fait votre shampoing, rincez vous les cheveux à l’eau froide car les cuticules vont se resserrer, la fibre capillaire sera gainée et votre chevelure gagnera en brillance au moment du séchage. Vous pouvez ajouter un jus de citron dans cette dernière eau de rinçage pour leur apporter encore plus de brillance.

Règle n° 6 Laissez le plus possible vos cheveux naturels

Trop coiffer vos cheveux est un problème majeur en ce qui concerne la santé de vos cheveux. De nos jours, les femmes sont obsédées par des outils tels que le séchoir, le fer à lisser et le fer à friser. Et cela cause des dégâts aux cheveux.
Essayez de minimiser l’utilisation d’outils de coiffure. Faites sécher vos cheveux naturellement, lissez-les en appliquant un peu de mousse à cheveux ou bouclez-les en utilisant une méthode sans chaleur, par exemple les bigoudis.
Vous devez éviter de trop jouer avec vos cheveux : les tourner, les arracher ou les casser abîme les pointes et les sépare en deux. Faites également attention aux queues de cheval – si vous serrez trop vos cheveux, ils seront plus sujets à tomber (alopécie par traction). Portez vos cheveux détachés autant que vous le pouvez (surtout la nuit) et faites des queues de cheval ou des tresses basses et assez lâches. Ne brossez pas trop vos cheveux non plus.

Règle n°7 choisissez un colorant naturel pour vos cheveux

Faites attention si vous utilisez des soins colorants pour vos cheveux, ils peuvent rendre vos cheveux secs et abîmés. Attendez le plus longtemps possible entre chaque coloration et réfléchissez-y bien avant de vous décider, car cela implique une décoloration. Utilisez plutôt des techniques de coloration naturelle, par exemple le henné qui colore et nourrit vos cheveux.

Règle n°8 Massez-vous le cuir chevelu

Deux à trois fois par semaine, massez votre cuir chevelu pour relancer la circulation sanguine et stimuler la pousse du cheveu. Pratiquez un auto massage. Deux sortes de mouvements, très simples, ont fait leurs preuves : les deux coudes sur une table, vous pouvez masser le cuir chevelu en bougeant la peau sous vos doigts écartés. Essayez de remonter de la nuque vers le sommet du crâne. Puis refaites le chemin inverse en imprimant des vibrations, du front jusqu’à la nuque. Un vrai petit bonheur beauté. Bien dans sa tête, bien dans ses cheveux, et si vous proposiez à votre moitié de vous faire le massage, au lieu de vous prendre la tête ?

Le massage a pour effet premier d’activer la micro-circulation du cuir chevelu. Vos cheveux reconnaissants n’en seront que plus brillants et soyeux. Sur un cuir oxygéné, la coupe est souvent plus réussie, le brushing tient plus longtemps.

Par ailleurs les bienfaits sont liés à la détente. Il suffit que la peau se décolle du crâne sous une pression précise pour que déjà la sensation de bien-être vous envahisse. Dans le cas où le cuir chevelu est très irrité le massage doit impérativement être très doux.

Règle n°9 Bien brosser ses cheveux, mais comment ?

Saviez-vous qu’un peigne permet de démêler en douceur? Si vous en utilisez un, veuillez à ce qu’il aie des dents larges et éloignés car ceux aux dents fines rendent la mise en forme de vos cheveux plus compliquée.
A savoir aussi: le peigne doit être utilisé uniquement sur cheveux mouillés! Sur cheveux mouillés? Ca les abîme non? C’est vrai, c’est pour ca qu’il est important d’utiliser un démélant ou un masque protecteur afin de faciliter le démêlage et de ne pas abîmer vos cheveux. Pour éviter tous ces petits soucis, il est important de ne pas sous estimer la technique.

On commence par enlever doucement les noeuds situés aux pointes et on remonte jusqu’aux racines. Si vous commencez directement par les racines, vous ne ferez qu’accumuler vos noeuds jusqu’aux pointes et et vous vous retrouverez à les arracher.

Lorque vos cheveux sont secs, vous pouvez utiliser une brosse pour leur donner brillance et volume. Comme il n’y a plus de noeuds, il est beaucoup plus facile de les coiffer et d’en faire ce que vous voulez. Nous vous recommandons tout de même une brosse à poils (ceux de sangliers sont particulièrement appréciés).

Le peigne est le meilleur moyen pour des boucles parfaitement structurées! Utilisez autant que possible un peigne sur vos cheveux mouillées car la brosse aura tendance à vous abîmer vos boucles et transformer vos cheveux en crinière de lion!

Quels sont les peignes à utiliser? Ils sont souvent fabriqués en plastique, ce qui n’est pas mauvais, mais la matière risque de créer un effet d’électricité statique. Préférez donc un peigne en bois, en bambou ou en corne.

Règle n°10 Bien protéger vos cheveux des agressions

La saison d’été 

Tout comme la peau, les cheveux ont besoin d’une protection quotidienne contre les agressions extérieures pour rester en bonne santé et préserver leur capital beauté. En été, le soleil est particulièrement agressif pour les cheveux. Il a notamment tendance à les rendre plus cassants et à abîmer les colorations. La baignade est aussi un facteur qui peut endommager considérablement la fibre capillaire. D’un côté, les cheveux exposés à l’eau de mer qui est chargée en sel se déshydratent rapidement. De l’autre côté, l’eau de la piscine est tout aussi dangereuse à cause du chlore.

Avant toute exposition au soleil, appliquez un filtre protecteur sur vos cheveux. Il peut s’agit d’une huile protectrice, d’une crème ou d’un spray. L’objectif est de protéger les cheveux des rayons du soleil que vous soyez à la plage, à la piscine ou attablée à la terrasse d’un café. Les cheveux colorés, eux, ont besoin de plus d’attention, car en été, il n’est pas rare de voir la couleur se ternir. L’idéal est alors d’utiliser des produits spécialement formulés pour les cheveux colorés.

La saison d’hiver

En hiver, l’air sec et le froid sont les plus grands dangers pour les cheveux. Ceux-ci les affaiblissent énormément en les desséchant et les rendant cassants. Le cuir chevelu subit lui aussi toutes les attaques de l’hiver. En se desséchant, il contribue à l’apparition de pellicules avec les cheveux secs et cassants.

Un autre effet dû au froid et non le moindre, c’est les « cheveux électriques » à cause d’une accumulation de charge électrostatique. Le froid implique un entretien important des cheveux si on souhaite préserver leur beauté. Toutes ces agressions ne sont pas évitables, mais du moins peuvent être amoindries. Suivant le type de cheveux que nous avons, nous pouvons anticiper en choyant nos cheveux avant l’arrivée de l’hiver.

Préalablement, il faut optimiser l’hydratation des cheveux tant que le froid ne frappe pas. Avant et pendant l’hiver, songez à réhydrater vos cheveux plus souvent que d’habitude. À l’aide d’un shampoing doux et 100% naturel, et un masque hydratant et nourrissant, vous contribuerez à la fortification des cheveux, les rendant plus résistants face au froid.

Profitez-en pour faire respirer votre cuir chevelu en évitant de vous attacher les cheveux trop souvent. Pour contrôler l’électricité statique de vos cheveux, prenez soin de choisir le tissu de vos vêtements. Ces astuces sont valables pour tout type de cheveux, mais prenez garde à n’utiliser que des produits adaptés à la nature de vos cheveux.

Grâce à un bonnet ou à un foulard, vous éviterez de les exposer directement au froid. Toutefois, choisissez-en un qui permettra au cuir chevelu de respirer. Effectivement, en étouffant les cheveux, vous favoriserez l’électricité statique qui peut mener jusqu’à la chute des cheveux. Hydrater et nourrir en profondeur sont les mots d’ordre pour combattre l’hiver. Il est aussi à éviter de sortir les cheveux mouillés en prenant le temps de les sécher après les avoir lavés avec de l’eau tiède.

Et vous, quelles sont vos habitudes pour avoir de beaux cheveux toute l’année ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*