Quelle huile essentielle contre les bouffées de chaleur liées à la Ménopause ?

Les bouffées de chaleur provoquées par la période de la pré-ménopause peuvent provoquer une gène acceptable par certaines femmes, quand d’autres se retrouvent avec une transpiration excessive nocturne, des rougeurs ou des mains et pieds moites… Ces bouffées de chaleur peuvent faire du quotidien un véritable enfer ! Beaucoup de femmes se retrouvent souvent desarmées face à ce phénomène, consultent leur médecin, sans véritablement trouver de traitement viable et efficace.

Des traitements naturels existent pourtant pour lutter contre les bouffées de chaleur

Ces bouffées de chaleur ne durent que quelques mois, et sont dûes essentiellement à la transition hormonale qui précède la ménopause vers une vie de femme ménopausée, sans règles.

De nombreuses femmes que je connais m’ont demandées quel est le traitement le plus efficace pour atténuer ces bouffées de chaleur, et je leur conseille véritablement un traitement à base d’huile d’onagre accompagné de massages d’huile de sauge sclarée.

Ce traitement est très facile à mettre en place puisqu’on trouve l’huile d’onagre sous forme de capsules à avaler un peu partout. La prise recommandée peut aller de 3 à 6 capsules par jour. Puis l’huile essentielle de sauge sclarée est facilement accessible en magasin BIO en ligne ou dans votre ville.

Bien évidement, avant toute chose, il est recommandé de consulter votre médecin, si vous pensez que vous souffrer de bouffées de chaleur excessive.

Néanmoins, dans la majorité des cas, on peut atténuer voire faire disparaitre ces bouffées de chaleur de façon naturelle, avec la prise de capsules d’huile d’onagre.

L’huile d’onagre : de 2 à 6 capsules par jour

L’onagre ou primevère du soir est une fleur jaune originaire d’Amérique du Nord, mais elle pousse aussi en Europe et dans certaines parties de l’hémisphère Sud aussi.

Sa particularité : elle fleurit dans la soirée. L’onagre contient contient l’acide gras gamma-linolénique (AGL) un acide gras essentiel, L’AGL fait partie de la famille des acides gras oméga-6.L’huile d’onagre est utilisée dans certaines situations où la santé des femmes est affectée, telles que des douleurs mammaires associées au cycle menstruel, les symptômes de la ménopause et le syndrome prémenstruel (SPM).

L’AGL est rarement présent en grande quantité dans notre alimentation. Outre l’huile d’onagre, on en trouve également dans l’huile de bourrache (22 %), l’huile de pépins de cassis (18 %) et l’huile de graines de chanvre (2 %). Du côté des aliments d’origine animale, les abats en renferment de petites quantités.

Le traitement recommandé: Il est conseillé de prendre de 1 g à 3 g d’huile d’onagre, pris en deux fois par jour lors des repas. 1 g représente en général 2 capsules.

Sachez également que l’huile d’onagre possède bien d’autres vertus, c’est une huile qui est vraiment faite pour soulager les maux typiquement féminins et avoir une belle peau.

Favorise le renouvellement cellulaire
Préserve la beauté  et le « capital jeunesse » de la peau
Participe au maintien de la souplesse de la peau
Restaure la barrière hydrolipidique de l’épiderme…..

La liste est bien sûre non exhautive !

Où trouver l’huile d’onagre ? 
Pour profiter pleinement de ses bienfaits choisissez une huile biologique  n’ayant subi aucun traitement chimique ou thermique susceptible de la dégrader.

L’huile essentielle de sauge sclarée (salvia sclarea) :
1 goutte en massage sur le plexus solaire ainsi que deux gouttes dans le bas du dos

L’huile essentielle est à appliquer de préférence mélangée avec une huile végétale (huile d’amande douce, de pépins d’abricot, coco…)

Les principaux composants actifs de l’huile essentielle de sauge sclarée, qui en compte deux cent cinquante, sont des monoterpénols (linalol), des diterpénols (sclaréol), des esters terpéniques (acétate de linalyle) et des coumarines.

L’huile essentielle de sauge sclarée exerce la même action que les oestrogènes naturels.

Elle soulage les troubles du syndrome prémenstruel, régule les cycles irréguliers, lutte contre les troubles de la pré-ménopause et de la ménopause (bouffées de chaleur, sueurs nocturnes et sautes d’humeur). C’est un bon régulateur de sébum pour la peau et les cheveux ; elle permet aussi de réguler une transpiration excessive.

L’huile d’onagre et l’huile essentielle de sauge sclarée combinées vont vous permettre de retrouver une transpiration normale avec des bouffées de chaleur amoindries ou inexistante, ce traitement doit être suivi au moins pendant 3 mois, c’est le temps nécessaire pour commencer à voir les résultats positifs et de profiter pleinement de vos activités sans cette gène parfois handicapante.

Un commentaire à propos de “Quelle huile essentielle contre les bouffées de chaleur liées à la Ménopause ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*