De la Glutamine pour le bien de vos intestins !

La L-Glutamine et les intestins, entre eux c’est une grande histoire ! Non seulement la L-glutamine permet de reconstruire les parois abîmées, perméables, inflammées et ulcérées de vos intestins, mais elle possède bien d’autres bienfaits sur un plan thérapeutique si vous souffrez de troubles intestinaux, qui ont de nombreuses répercutions que l’on imagine pas !

La Glutamine possède un champ d’action très vaste et ne peut que vous aider à retrouver une santé quel que soit le type de problème digestif dont vous souffriez : syndrome du colon irritable, maladie inflammatoire de l’intestin (comme la maladie de Crohn), colite ulcéreuse, diverticulite, perméabilité intestinale, maladies auto-immunes, intolérances alimentaires (au gluten et lactose par exemple).

Moi même sujette à des déséquilibres intestinaux récents, la L-glutamine m’a fait un bien fou très rapidement, depuis que je la conseille, elle a permis également de soulager de nombreuses personnes de mon entourage ou qui m’ont demandé conseil pour des problèmes d’intestins irrités. Cet acide aminé non seulement va permettre de lutter contre de nombreux maux liés aux intestins, mais également rétablir votre immunité, car c’est bien connu : des intestins fragilisés ne permettent pas un bon fonctionnement du système immunitaire.

Faisons un point complet sur les bienfaits de la L-GLUTAMINE sur les intestins, car quand vous saurez ce qu’elle vous apporte, j’en suis sûre, vous retiendrez son nom ! 🙂

Sur quels troubles intestinaux la Glutamine agit ?

1 – Imperméabilité intestinale

L’intestin grêle représente une zone gigantesque où s’achève la digestion et c’est à travers elle que vont être sélectionnées les substances qui pénétreront dans l’organisme, c’est-à-dire, de façon sélective, les carburants raffinés et les substances nutritives essentielles.

Grâce à des enzymes fabriquées par les entérocytes, les derniers morceaux de protéines sont en effet réduits en acides aminés, les derniers morceaux de glucides en sucres simples et les dernières particules de graisses en acides gras. Acides aminés, sucres simples et acides gras sont alors assimilés par les entérocytes et passent dans la circulation sanguine.

Mais la surface de l’intestin grêle est fragile car sa paroi est très mince (4/100 de mm),puis sa durée de vie très limitée des entérocytes qui la tapissent.

Sa paroi très mince permet le passage de macromolécules nécessaires à sa survie (les aliments issus de la digestion, l’eau, les minéraux), mais bloque l’entrée aux molécules indésirables comme les bactéries ou les molécules étrangères.

Voilà une explication rapide du fonctionnement de votre intestin grêle !

Actuellement, on ne connaît pas encore tous les facteurs capables d’augmenter la perméabilité intestinale. Il est probable que certains produits chimiques environnementaux comme les perturbateurs endocriniens ou les pesticides jouent un rôle non négligeable, mais l’alimentation semble le point le plus important étant donné la quantité de molécules que nous ingérons chaque jour.

Les aliments qui favorise l’imperméabilité intestinale :

La caséine (80 % des protéines du lait et des produits laitiers sont de la caséine), les pommes de terre, les piments, la tomate, les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (aspirine, ibuprofène par exemple), la chimiothérapie, la radiothérapie, le déficit en zinc (qui touche plus de 79 % des Françaises) et le déficit en vitamine D (qui touche plus de 80 % des Français).

Si votre intestin est poreux, il va provoquer une perte d’étanchéité au niveau de la muqueuse et va favoriser une entrée massive d’antigènes. Les perturbations s’exprimeront dans le meilleur des cas sous la forme de troubles fonctionnels, jusqu’au pire, sous la forme de maladies auto-immunes.

Voici une liste de pathologies qui peuvent être provoquées par l’imperméabilité intestinale, (pour beaucoup ce n’est pas le seul facteur car ce sont le plus souvent des pathologies multi-factorielles,  mais cela ne doit pas être négligé)  :

  • l’asthme,
  • l’eczéma ,
  • l’urticaire,
  • le psoriasis,
  • le vitiligo
  • les migraines
  • la fibromyalgie
  • La thyroïdite
  • la maladie de Meniere ,
  • la maladie de crohn
  • le lupus érythémateux,
  • les aphtes à répétition
  • les tendinites à répétition
  • le syndrome de Sjögren
  • les allergies respiratoires
  • La polyarthrite rhumatoïde,
  • la spondylarthrite ankylosante,
  • Le syndrome de l’intestin irritable,
  • la rectocolite ulcero-hémorragique,
  • Les allergies alimentaires digestives,
  • Le syndrome de fatigue chronique,
  • les maladies  neuro-dégénératives,  comme la sclérose en plaques
  • L’autisme, voire certaines maladies psychiatriques comme la schizophrénie, (par l’intermédiaire des peptides opioïdes)

Comme vous pouvez le constater, l’imperméabilité intestinale peut provoquer (pas toujours à elle seule, mais en tout cas y contribue fortement), des pathologies lourdes aux simples symptômes de fatigue.

2 – La colite ulcéreuse

La colite ulcéreuse est une maladie inflammatoire du côlon et du rectum (la dernière portion de l’intestin, juste avant l’anus). Ce serait une maladie auto-immune : le système immunitaire fabriquerait des anticorps dirigés contre la flore bactérienne de l’intestin et provoquerait une inflammation des cellules intestinales et des ulcérations – lesquelles sont très douloureuses, comme le sont les ulcérations ou aphtes que l’on peut avoir dans la bouche, par exemple, après avoir mangé certains aliments ou lorsque des particules alimentaires sont restées coincées entre deux dents et ont irrité la gencive.(source : passeport santé).

3 – La maladie de Crohn

La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire de l’intestin dont l’origine est encore mal connue. C’est une maladie auto-immune, comme la colite ulcéreuse, dont les poussées sont imprévisibles. Il ne semble pas que les aliments ou le stress soient pour quelque chose dans les poussées, mais comme l’intestin peut être sensible plusieurs semaines ou mois pendant une poussée, bien entendu, le régime alimentaire peut réveiller ou non la douleur. (source : passeport santé).

4 – Beaucoup de maladies inflammatoires

On donne beaucoup d’importance à la glutamine dans les maladies inflammatoires liés aux intestins. Que ça soit pour la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique, colite, arthrite, polyarthrite rhumatoide etc. Beaucoup d’étude ont mis en relation la perméabilité de l’intestin anormale pour ces pathologies citées ci-dessus.

Pourquoi la Glutamine peut réparer mes intestins ?

Elle contribue fortement à la réparation de la muqueuse intestinale en assurant la régénérescence de son épithélium (surface de la muqueuse). C’est pourquoi elle peut être recommandée dans le traitement du syndrome de l’intestin poreux (Leaky gut syndrom) et dans la plupart des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin ( maladie de Crohn, rectocolite hémorragique) ou plus communément dans le syndrome du côlon irritable.

La L-Glutamine est l’acide aminé libre le plus abondant chez l’homme. Bien que notre organisme produise normalement toute la glutamine dont il a besoin, une carence peut apparaître dès lors que vous cumulez plusieurs facteurs (liste ci-dessus) sans oublier qu’un stress physiologique extrême causé par un traumatisme, une opération ou une maladie grave peuvent provoquer un manque de glutamine par rapport aux besoins classiques.

La glutamine est le carburant privilégié des entérocytes et on estime que le métabolisme énergétique intestinal repose pour 30 à 50% sur l’oxydation de la L glutamine. La L glutamine c’est un composé essentiel au renouvellement du tissu lymphoïde associé à l’intestin ( GALT) et à la bonne marche de la fonction immunitaire des muqueuses.

La glutamine va soulager les troubles plus ou moins graves liés au déséquilibre intestinal, mais elle possède également de nombreux autres bienfaits !
La glutamine est un acide aminé de la famille des acides aminés non essentiels. Le corps utilise donc la glutamine apportée par l’alimentation mais il est capable d’en fabriquer lui-même en fonction de ses besoins. Cet acide aminé est le plus abondant dans le corps et le sang. Il joue un rôle très important dans le fonctionnement du système immunitaire.

Précautions d’emploi et posologie de la L-Glutamine

La Glutamine est sans danger, on la retrouve dans notre alimentation courante. Il est cependant recommandé de ne jamais dépasser la dose de 14g par jour sous forme de complément alimentaire.
Les effets secondaires de la glutamine sont des troubles gastro-intestinaux légers et bénins (rares).
Demandez toujours conseil à votre médecin avant de consommer un complément de L-Glutamine, surtout si vous suivez un traitement médical ou si vous êtes actuellement en mauvaise santé.

Il est recommandé de consommer 5 à 10g de L-Glutamine par jour, à n’importe quel moment de la journée, pour avoir des résultats.
Pour 4 gélules : 2280 mg de L – Glutamine

J’achète les gélules de L-GLUTAMINE sur internet, chez ANASTORE (livraison rapide et frais de port pas chers) et qui plus est c’est fabriqué en FRANCE

Les 11 bienfaits prouvés de la L-glutamine

  • Calme les envies de sucre et d’alcool
  • Améliore le diabète et le sucre dans le sang
  • inflammation de la bouche accompagnée d’aphtes
  • Améliore le métabolisme et la détoxification cellulaire
  • Contribue aussi à réguler l’équilibre acido-basique de l’organisme.
  • Favorise la croissance musculaire et diminue l’atrophie musculaire
  • Améliore la performance sportive et la récupération de l’exercice d’endurance
  • Est un neurotransmetteur essentiel dans le cerveau et contribue à la mémoire et la concentration
  • Améliore la santé des intestins, car il est un nutriment essentiel pour les intestins pour reconstruire et réparer
  • Aide à guérir les ulcères et leaky gut en agissant comme un pansement pour la protection contre d’autres dommages
  • Améliore le syndrome du colon irritable (SCI) et la diarrhée avec la production de mucus, ce qui se traduit par des selles en bonne santé

La Glutamine est très populaire en musculation car elle permettrait une meilleure récupération musculaire. Cependant cela n’as pas été prouvé. On a même constaté dans une étude que la glutamine ne changeait rien à la synthèse protéique musculaire. Elle pourrait cependant être utile pour soutenir la récupération (maintenir une récupération normale) en période d’entrainement intensif ou lors de maladie provoquant la fonte musculaire.

Anastore.com

6 commentaires à propos de “De la Glutamine pour le bien de vos intestins !

  1. Bonjour,

    Je vais commencer un traitement de L-Glutamine je souffre du syndrome du colon irritable combine de gélules dois-je prendre par jour et dois-je prendre des probiotiques en plus?
    Bien merci Valérie.

    • La L glutamine peut se prendre à raison de 5000 mg par jour. Les probiotiques peuvent également être intéressant dans les cas de syndrome du colon irritable. Demandez alors conseil à votre thérapeute pour connaitre les souches intéressantes.

  2. Bonjour
    Je vois beaucoup d’articles vantant les bienfaits de la L glutamine mais aucun mettant en garde contres ses dangers.
    La L-glutamine m’a été prescrite 3 fois par des médecins et, à chaque fois, cela m’a rendue très malade. Avec une seule gélule de 500mg, j’avais des douleurs atroces, nausées, insomnies, selles luisantes limite diarrhée… durant les 48h qui ont suivi.
    Je suis atteinte du SII, officiellement avec constipation mais, en réalité, je vais à la selle tous les jours sauf lorsque je fais des ileus paralytiques (malheureusement fréquents). J’en suis arrivée à me demande si je n’avais pas un excès de L-glutamine.

    • Bonjour, la Glutamine ne peut pas être dangereuse puis cet acide amminé est présent dans notre corps en grande quantité en général, de plus nous mangeaons de La viande, du poisson, des produits laitiers, des céréales et des légumineuses, il y a pas mal de glutamine dans ces aliments. Effectivement vous avez peut-être en excès de la L-glutamine, il faut donc voir votre médecin traitant si la L-GLUTAMINE vous pose problème.

  3. Je suis atteinte depuis 2 ans au retpur d un voyage en indonesie du colon irritable avec des envies de sucre dans l apres idi et j ai commencé depuis 2j 2 dosettes de glutamine
    En poudre de la marque « myprotein »
    Est ton nécessaire de prendre des probiotiques si oui lesquels?
    Je vous dirai quel est mon ressenti des que je trouve du changement

    • Merci ! OUI les probiotiques seraient toujours très utiles pour le syndrome du colon irritable, demandez à votre médecin, il vous conseillera sur la prise de probiotiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*